Kent ne doute pas de son talent…les courses lui donnent raison !



A la lecture de son communiqué de presse, on pourrait certainement trouver Danny Kent quelque peu arrogant puisqu’il n’hésite pas sur les termes employés : « c’est depuis le début du championnat que nous sommes très forts » ou encore « j’ai commencé à me détacher avec plus de facilité que la dernière fois ». 

Ceci dit, lorsqu’on se remémore la course et l’écart (plus de 10 secondes) qu’il a réussi à dégager sur le reste de ses concurrents, comment lui donner tort?

Le Britannique domine de la tête et des épaules ce début de saison avec une troisième place au Qatar et deux victoires autoritaires à Austin et en Argentine.

Il est l’homme en forme du moment mais, comme on le répète souvent, c’est au terme des 18 courses que la couronne mondiale est attribuée et le vent peut parfois tourner.

Quoi qu’il en soit, ce qui est pris n’est plus à prendre et en trois Grand Prix il est clairement devenu l’homme à battre.

« C’était important de prendre la tête dès que possible parce qu’avec un groupe pareil, il y a de la bagarre dans tous les virages. J’ai donc décidé de pousser et dès que je me suis retrouvé en tête de peloton, j’ai commencé à me détacher avec plus de facilité que la dernière fois. Pour être honnête, ce n’était pas aussi difficile de rester concentré cette fois car il y a une semaine, à Austin, les conditions de piste étaient délicates à cause des quelques taches d’humidité. Mais au final, j’ai tout de même été surpris de réussir à me dégager un écart de 10 secondes. Dans l’ensemble, je suis très content de ce week-end car nous avons été forts ici en Argentine, mais c’est depuis le début du championnat que nous sommes très forts. C’est très bon pour l’équipe qu’Efren et moi soyons en tête du classement du Championnat du Monde et que nous ayons réussi le doublé sur le circuit de Termas de Rio Hondo. Nous devons juste continuer à travailler dans la même direction. Je suis vraiment content et j’ai hâte de rouler en Europe la prochaine fois ».

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de