De retour en Europe, Fabio Quartararo fait le bilan de son début de saison




Voilà les trois premières courses du championnat passées, et nous nous sommes déjà presque habitués à voir Fabio Quaratararo, rappelons-le, fraichement débarqué en GP, se disputer les premières places aux côtés de pilotes avec beaucoup plus de kilomètres dans les jantes que lui !
A en oublier que le jeune Français a eu seize ans lundi, et qu’il ne connaissait pas les circuits sur lesquels il a évolué. Malgré toutes ces contraintes, le numéro 20 a réussi à se hisser à la quatrième position du championnat, et arrivera désormais sur des circuits qu’il connait bien…

Bilan, stratégie, Danny Kent et pression médiatique, Fabio Quartararo revient avec nous sur son début de championnat.

GP-Inside : Après tes trois premières courses sur des circuits que tu ne connais pas, tu repars quatrième du championnat avec 27 points de retard sur le premier, c’est un bilan génial non ?

Fabio Quartararo : « Oui, étant donné que je ne connaissais pas les trois premiers circuits, c’est pas mal. J’ai réussi à obtenir un podium et me battre pour y être à chaque course. J’ai pris des gros points et maintenant arrivent des circuits que je connais, ça sera plus facile, surtout à Jerez où je pense faire quelque chose de très bien ! »  

GP-Inside : On a l’impression que tu ne fais jamais d’erreur, pour le moment tu n’es jamais tombé…

Fabio Quartararo : « Oui, pour le moment, je n’ai pas chuté, c’est ça qui est bien, j’arrive à être à l’aise rapidement et rester sur mes roues. »

GP-Inside : Arrives-tu déjà à établir des stratégies en fin de course pour viser la gagne ?

Fabio Quartararo : « Un peu, oui, notamment au Texas où j’avais anticipé pour réussir à monter sur le podium. C’était plus difficile de le faire en Argentine car je n’avais pas très bien roulé durant les essais et j’étais donc moins à l’aise pour mettre en place une stratégie. J’ai essayé de faire de mon mieux mais dans l’avant-dernier gauche, j’ai fait une erreur, et Oliviera m’a passé. Je manque encore d’expérience, mais Jerez sera différent ! Nous avons déjà les réglages et je connais très bien le circuit. Je serai capable d’être devant, avant la séance de qualification. »

GP-Inside : Ta moto semble parfois moins rapide que les autres en vitesse de pointe, est-ce que tu as aussi ce sentiment ?  

Fabio Quartararo : « Je roule souvent seul, ça explique surement ma vitesse de pointe inférieure durant les essais. En début d’année, c’est vrai, que j’avais une moto un peu inférieure, mais là, ça s’est amélioré. Puis à Jerez, il n’y a pas beaucoup de longues lignes droites, ce sont beaucoup de petites courbes, donc je ne devrais pas être gêné avec ça. »

GP-Inside : Crains-tu la domination de Danny Kent ?

Fabio Quartararo : « On a clairement vu que c’était le favori du championnat mais j’essayerai de tout faire pour gagner à Jerez ! J’ai le potentiel pour le faire mais je ne dois pas me mettre la pression, surtout avec les journalistes qui vont venir, et me dire « Tu connais Jerez, est-ce que tu penses pouvoir gagner ? », alors je dois être vraiment fort (ndlr : comprenez fort mentalement) et rester le plus simple possible. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de