FIM CEV REPSOL, Portimao : Martin Vanhaeren et Alan Techer brillent en qualifications



Comme nous vous l’indiquions hier, c’est ce week-end que reprend le championnat du monde Moto3 Junior et le championnat d’Europe Moto2, sur le circuit de Portimao. Les machines n’étant pas équipées de transpondeurs le vendredi, ce n’est qu’aujourd’hui que nous pouvons tirer des premières conclusions en observant les chronos de qualifications.

Avec le départ en Grand-Prix des pilotes de pointe de la catégorie Moto3, aucun favori n’est désigné et une nouvelle hiérarchie doit se dessiner.  Le premier  à avoir impressionné est Joan Mir, au guidon de sa Honda bleu Léopard… Une impression de déjà vu ! L’Espagnol devance d’une demi-seconde le pilote de Valentino Rossi, Nicolo Bulega sur sa KTM. L’écart continu de se creuser derrière, puisque le troisième est à plus de 8 dixièmes, en la personne de Bo Bendsneyder. Le pensionnaire de la Rookies Cup devance ainsi Albert Arenas et sa Husqvarna et un surprenant Khairul Idham Pawi en cinquième position… Mais à 1.780 de la pole.

La bonne surprise nous vient du belge Martin Vanhaeren en huitième position, au guidon de sa performante FTR/KTM de l’équipe KRP. Le pilote Zelos semble avoir tiré des leçons de sa saison d’apprentissage où il n’avait pas réussi à marquer de points.

C’est en revanche plus compliqué pour les deux francophones de l’équipe RBA. Après avoir rencontré des soucis de boîte de vitesses, Simon Danilo se qualifie en vingt-deuxième position. Son coéquipier, Loris Cresson, n’est pas parvenu à trouver le feeling nécessaire pour réaliser une belle performance et s’élancera du vingt-cinquième rang.

En Moto2, c’est le châssis Français de chez Tech3 qui s’élancera en pole position, aux mains de Xavi Vierge. A l’instar des Moto3, le premier a un boulevard d’avance sur le second avec plus de six dixièmes d’écart. Ce second est Luca Marini, le demi-frère de Valentino Rossi, qui semble s’être très bien habitué aux 600cc. Il devance son coéquipier Edgar Pons et le transfuge brésilien venu des Grand-Prix, Eric Granado. Ce dernier retrouve donc des machines qu’il connaît pour avoir fait sa première année en Grand-Prix dans la catégorie intermédiaire. Le Top5 est complété par Alan Techer qui pointe à une seconde de la première place acquise par son coéquipier.

Notons la onzième place du Suisse Stéphane Frossard et la quinzième place du français Thibaut Bertin, plus vieux pilote de la catégorie du haut de ses 27 ans. 

Les Moto2 auront le droit à deux courses à 12h et 15h, alors que l’unique course Moto3 partira à 14h. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Moto3

Moto2


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de