Jerez, MotoGP, FP3 : "Jamais deux sans trois!"



Jamais deux sans trois semble être l’adage présent dans la tête de chacun à l’entame de cette troisième séance d’essais libres des MotoGP à Jerez; Jorge Lorenzo, grâce à son approche des pneus Medium, va-t-il à nouveau dominer ses adversaires, à commencer par son propre et célèbre coéquipier, concentré à trouver des réglages pour les pneus Hard?

Pour le moment, les temps de référence sont 1’39.174 et 1’39.300 réalisés par le pilote majorquin hier matin et après-midi.

Avec un air à 22° et une piste encore fraîche (25°), les chronos peuvent encorde largement descendre et se rapprocher du 1’38.120 réalisé par Marc Marquez l’année dernière.

C’est d’ailleurs l’avis de Cal Crutchlow qui enfonce d’emblée la barre des 1.39 en 1.38.906; incontestablement ,la piste est rapide ce matin! Et ce n’est pas Marc Marquez qui dira le contraire puisqu’il améliore son meilleur temps d’hier de 6 dixièmes dès ses premiers tours (1.38.860) en Medium/Medium.

Aleix Espargaro confirme que la Suzuki est à l’aise sur le tracé andalou et occupe la troisième position provisoire à la fin de ce premier run lors duquel Jorge Lorenzo reste le seul pilote du Top6 à ne pas avoir amélioré.

A ce point de la séance, Bradley Smith est à nouveau le seul des « Top Guns » à ne pas figurer dans le Top10 augurant, si cela se confirme, une nouvelle bataille acharnée lors de la QP1…
A l’inverse, on note avec plaisir la belle 11ème place provisoire de Mike Di Meglio.

Eugene Laverty perd l’avant de sa Honda dans le virage 5 à l’entame d’un second run lors duquel on peut observer Valentino Rossi essayer la solution Medium avant/Medium arrière. Même si cette gamme a été légèrement « durcie » depuis l’année dernière, on sait que ces pneus seront performants en début de course mais perdront de leur grip en fin de course. Le tout est de savoir s’ils représentent une meilleure solution globale que les pneus durs, un peu moins performants mais plus constants…

Autre fait à noter de ce deuxième run, Pol Espargaro (Hard avant, Medium arrière) impose sa Yamaha M1 Tech3 dans le Top5 provisoire, en en éjectant Valentino Rossi. 

L’emballage final voit Bradley Smith (Hard avant/Medium arrière) se porter en 8ème position, Valentino Rossi prendre la tête en 1.38.767 avant de devoir la concéder à un étonnant Pol Espargaro (Hard avant/Medium arrière) en 1.38.547.

C’est le moment que Jorge Lorenzo choisit pour porter son attaque avec un slick Medium tout neuf; 1.38.493, jamais deux sans trois !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de