Jerez, MotoGP, qualifications : Jorge Lorenzo est bien de retour ! Marc Marquez chute !



Le ciel est bleu, la température de 31°, la piste chauffée à 46°, et le temps de référence provisoire de Jorge Lorenzo de 1’38.493 (record de Marc Marquez en 1’38.120 en 2014).

FP4: avec des températures très élevées, cette séance est importante pour finaliser les choix de pneumatiques pour une course qui risque probablement de se dérouler avec des conditions climatiques sensiblement identiques. 

Les caméras sont braquées sur Jorge Lorenzo qui prend la piste en Medium arrière, Hard avant, une solution apparemment plébiscitée par les M1.

Le numéro 99 se dirige rapidement vers la tête du classement mais doit ensuite faire face aux deux Ducati officielles particulièrement véloces, Andrea Iannone prenant cette fois l’ascendant sur son coéquipier..

A mi-séance, on assiste à la chute de Marc Marquez, alors 4ème, qui perd l’avant dans un virage à droite; le pilote espagnol a alors l’excellent réflexe de retenir le carénage gauche de sa moto avec la main droite afin ne pas se blesser à nouveau la gauche. Du grand art!
Sa main n’est donc heureusement pas touchée, ce qui n’est peut-être pas tout à fait le cas de sa confiance…

Cal Crutchlow, légèrement grippé mais toujours en verve, complète alors le Top5 provisoire devant un étonnant Danilo Petrucci précédant Pol Espargaro.  

Valentino Rossi, 8ème,  roule avec la même configuration pneumatique que son coéquipier.

A 10 minutes de la fin de séance, Marc Marquez repart avec sa deuxième moto avec des pneus Hard à l’avant et à l’arrière, peu avant que Bradley Smith ne perde l’avant (équipé en Hard) de sa M1.

Au niveau chrono, les choses ne bougent plus jusqu’à la fin de séance, après laquelle on assiste à un essai de départ raté qui énerve passablement Jorge Lorenzo (wheeling trop prononcé); dans le stand du pilote majorquin, on déploie aussitôt les panneaux anti-photographes pour pouvoir dénuder la moto…

QP1: L’ultime chance de figurer dans le Top 12 sur la grille.

Il est quelque peu surréaliste de voir la moto de Dani Pedrosa ne pas pouvoir contenir la horde des motos équipées en pneus Soft arrière, y compris l’Aprilia d’Alvaro Bautista, mais c’est ainsi!

Au final, les deux Ducati de Danilo Petrucci et Yonny Hernandez se qualifient pour la QP2.

QP2:  Le combat des chefs!

Il est intéressant de noter que même lors cette séance qualificative de 15 minutes, les Yamaha officielles utilisent un pneu avant Hard.

Jorge Lorenzo pose le premier jalon en 1.38.497 devant Pol Espargaro et Marc Marquez (Medium arrière/ Hard avant) qui complètent la première ligne provisoire.

Lors du deuxième run, Valentino Rossi utilise un pneu avant Medium mais ne peut faire mieux que 6ème.
Jorge Lorenzo, lui, reste sur sa configuration pneumatique et descend la pole à 1.38.243.
Andrea Iannone réalise le deuxième temps provisoire pendant que les pilotes officiels Yamaha refont une tentative, chacun avec les mêmes pneus choisis précédemment.

Marc Marquez se rapproche du temps de Jorge Lorenzo mais ce dernier entend rester le patron du weekend et, au prix de prises d’angles impressionnantes, impose un exceptionnel 1.37.217, nouveau record du circuit!

Loris Baz s’élancera de la 21ème position, Mike Di Meglio 23ème pour avoir dû utiliser sa deuxième moto.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de