Jerez, Moto2, qualification : Esteve Rabat au sommet, Johan Zarco au sol



Il est désormais l’heure d’observer la catégorie Moto2 pour la dernière séance de qualification du week-end. L’air et la piste ont atteint 32 et 49 degrés, soit plus chaud encore que la séance d’hier après-midi, où Jonas Folger avait réalisé le meilleur chrono. Mais ce matin, Johan Zarco rappelait qu’il était le leader du championnat du monde en réalisant le meilleur temps du week-end en  1’42.875. La séance de qualification verra-t-elle le tour chrono record (1’42.706) tombé dans ces conditions difficiles ?

Dès les premières minutes, les pilotes se rapprochent à une demi-seconde de ce chrono grâce notamment à Tito Rabat et Takaaki Nakagami. Johan Zarco est également dans le coup, et les « outsiders » comme Folger, Rins ou Luthi suivent. 

Alors qu’il reste vingt minutes, Tito Rabat parvient à réaliser le meilleur temps du week-end en battant d’un millième celui Johan Zarco.
Ses rivaux tentent de lui ravir la première place, non sans difficultés, à tel point que Johan Zarco fait un tour dans le bac à graviers du virage numéro 2. Le pilote et la machine ne sont pas touchés mais rentrent aux stands.
La cascade du français sera la première d’une longue série, puisque Nakagami, alors quatrième, chute deux minutes après le tricolore. Il sera également suivi de Baldassarri et de Louis Rossi. Pour ce dernier, la figure est plus violente; la moto est partiellement détruite mais le pilote ne semble pas être blessé. Fin de séance pour le numéro 96. Toutes ces chutes montrent bien que la piste est piégeuse.

Johan Zarco ressort de son box alors qu’il reste 5 minutes, il est en huitième position. On s’attend à une fin de séance mouvementée, mais la piste ne permet pas d’observer une amélioration des chronos.

Ainsi, Esteve Rabat obtient la pole position sans améliorer son chrono réalisé en milieu de séance. Il est suivi par son compatriote Alex Rins. Jonas Folger complète la première ligne alors que Tom Luthi, Takaaki Nakagami et Sam Lowes partiront depuis la seconde ligne.

Tombé au mauvais moment, Johan Zarco n’améliore pas et prendra une inhabituelle neuvième position sur la grille de départ. Il sera suivi par Xavier Simeon, en onzième position. Louis Rossi partira quant à lui en vingt-sixième position. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de