Jerez : Le "je t'aime, moi non-plus" des frères Espargaro !



Courir dans la catégorie MotoGP est un privilège rare. Courir dans la catégorie MotoGP en même temps que son frère est un privilège rarissime. C’est pourtant ce que vivent actuellement les frères Espargaro, Aleix pour Suzuki, Pol pour le team Monster Yamaha Tech3.

Aleix est « le grand frère » et est pilote d’usine. Agé de 23 ans, Pol est de deux ans plus jeune que son frère et roule sur une moto satellite.
Pourtant hier, comme ce matin lors du warm up, c’était le jour de Pol, auteur d’une superbe qualification en 4ème position devant Valentino Rossi lui-même!

Un brillant coup d’éclat dont l’euphorie induite explique sans doute le tout petit incident qui a émaillé la seconde partie de sa qualification.

Résumé des faits; une fois son splendide 4ème temps acquis, Pol Espargaro monte un nouveau pneu arrière mais n’est pas aussi rapide. Il suit donc Scott Redding pour ne pas lui servir de roue et quand celui-ci ralentit en seconde partie de circuit, Pol ralentit aussi et reste derrière.

A ce moment, Aleix arrive dans un tour rapide et est gêné. Il est un peu furieux contre les deux pilotes mais continue son effort. Tout à son bonheur, cela amuse Pol qui prend sa roue pour lui montrer qu’il est aussi rapide que lui.

Petits gestes de reproche et petite claque sur le casque de la part d’Aleix, petits gestes de réconciliation de la part de Pol… avant de se confier à la caméra de MotoGP.com

Aleix Espargaro: « je ne sais pas si c’est seulement pour moi mais lors des deux dernières courses, Scott et Pol se sont « arrêtés »  dans la deuxième partie du circuit lors des qualifications. Puis j’ai aidé mon frère à faire un tour car il était plus lent avec son deuxième pneu. Nous avons perdu une place mais c’était une blague amusante et, bien sûr, si ça n’avait pas été mon frère, j’aurais été plus en colère.
Ceci est du MotoGP, nous sommes des adultes, je suis pilote d’usine, il l’est presque aussi, comme Scott, et on ne doit pas suivre les autres pilotes tout le temps. »

Pol Espargaro (hilare): « il est toujours nerveux!  (rires) Je m’en moque un peu (rires). Bien sûr, j’étais derrière Scott car c’est un pilote fort et si je l’avais derrière moi lors de mon tour rapide, il aurait pu être plus rapide que moi pour cette qualification. Puis mon frère m’a doublé et a doublé Scott  alors que je me suis dit « ok, si tu veux forcer, je serais derrière toi ». Donc j’ai fait mon tour derrière lui. Finalement,  mon dernier pneu glissait et nous n’avons pas amélioré, mais c’était un bon tour. »

On pourrait résumer tout cela par la très légère indignation d’un aîné devant les espiègleries de son turbulent cadet. Mais, avec tout l’amour que les deux hommes se portent mutuellement, évidemment!

Et, lors de la course, Pol a à nouveau terminé devant son frère en obtenant une très belle 5ème place sur laquelle nous reviendrons, ce qui ne va certainement pas l’inciter à s’arrêter de se moquer gentiment du sérieux de son aîné. 
Amour et taquineries; on aime… 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de