Jerez, Xavier Siméon : une bonne course vu les circonstances



En arrivant à Jerez, Xavier Siméon avait comme objectif de se battre pour une des trois places sur le podium.

Pourtant, le week-end ne se déroulait pas vraiment comme prévu et c’est finalement à la onzième place sur la grille de départ que le pilote belge échouait à l’issue des qualifications.

Mais comme souvent, le warm-up était l’occasion pour le Belge et son équipe d’accomplir un grand pas en avant.

Avec ce regain de compétitivité, le podium semblait alors à sa portée, à la condition de prendre un bon départ et c’est d’ailleurs ce qu’il faisait.

Malheureusement pour lui, il tardait à se défaire de Cortese et de Corsi et perdait le contact avec le groupe de devant.    

GPi : Xavier avant de t’envoler pour Jerez tu visais mieux que la cinquième position (lire ici) mais au final, vu comment s’est déroulé le week-end et notamment la qualification, c’est un bon résultat non ?

X.S. : « Oui je suis très content car nous avons rencontré plus de problèmes que prévu durant le week-end. Comme souvent, lors du Warm-Up, nous avons effectué un grand pas en avant par rapport à la veille et à ce moment-là, j’ai senti que nous pouvions nous battre pour le podium à condition de prendre un bon départ, ce que nous avons fait. Malheureusement, par la suite, j’ai mis trop de temps à me débarrasser de Corsi et surtout de Cortese et, du coup, j’ai perdu le contact avec le groupe de devant, et c’était trop tard. On avait le rythme pour se battre avec Rins devant mais c’est comme ça, et quoi qu’il arrive, je suis content avec cette cinquième place. Vu les problèmes que nous avons rencontrés depuis le début du week-end, nous nous étions fixés comme objectif, avant le départ, d’être dans le top 6 ».

GPi : Tu retrouves les gros points puisque la compétitivité elle, de son côté, est là depuis le début de la saison. De bon augure avant d’aborder Le Mans…

X.S. : « On a démontré que nous étions capables de nous battre pour le podium à chaque Grand Prix et même si, malheureusement, nous n’y sommes pas parvenus lors des trois dernières courses, le potentiel est là et nous allons faire en sorte que ce soit le cas en France ».   

Xavier Siméon peut-il gagner au Mans ? Venez le vivre en direct sur les bords du Bugatti. www.gpfrancemoto.com

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de