Jerez, Rookies Cup : Bo Bendsneyder réalise le doublé et Enzo Boulom le record du tour !



Si ce week-end marquait le retour de Jorge Lorenzo au sommet de sa forme, il s’agissait également de celui de la Red Bull Rookies Cup, après de longs mois d’attente. Les deux premières courses du championnat avaient lieu dans le cadre du Grand-Prix de Jerez. Jorge Martin, champion 2014, étant parti jouer chez les grands, les prétendants à sa succession sont nombreux, et parmi eux, le Français Enzo Boulom. Ce dernier partira en sixième position derrière ceux qui, à l’issue de ces deux courses, semblent déjà être ses principaux rivaux pour le titre : Bo Bendsneyder en pole position, suivi d’Oscar Gutierrez et de l’Australien Olly Simpson. Kaito Toba et Fabio Di Giannantonio accompagnent notre unique représentant Français sur la seconde ligne.

 

La première course se déroulant après la qualification des Moto2, les mêmes conditions de pistes piégeuses accompagnent les Rookies. Après les premières boucles, un premier groupe se détache, composé du poleman Bendsneyder, Simpson, Gutierrez, Di Giannantonio, Garcia, et Boulom.

On constate néanmoins que Bo « Bad Boy » Bendsneyder est plus à l’aise que ses concurrents alors que Garcia et Boulom doivent forcer pour rester dans le bon wagon.

Il est d’autant plus important de rester dans la roue de ses jeunes hommes que les poursuivants Toba, Sasaki et Florido remontent à grande vitesse.

Ces deux pelotons n’en forment plus qu’un à la mi-course, donnant ainsi neuf adolescents pour trois places sur le podium. Malheureusement pour le spectacle, ce ne sera pas le scénario des derniers tours, puisque le rythme s’intensifie, le groupe éclate et Enzo Boulom redescend en huitième position.

On pense alors que la victoire se jouera entre Bendsneyder, Simpson, Gutierrez et Di Giannantonio, mais c’est sans compter sur Toba d’abord, puis sur Sasaki et Florido qui profitent de la bagarre en tête pour revenir. La victoire se jouera donc à 7 !

Elle reviendra à celui qui s’est montré le plus constant, Bo Bendsneyder. Dans un dernier tour mouvementé, il devance Gutierrez et Simpson. Finissent au pied du podium, Toba, Di Giannantonio, Sasaki et Florido. Enzo Boulom termine la course en huitième position, à huit secondes de la tête. Le Français confiera être déçu de ses performances à l’issue de la course et bien compter se rattraper le lendemain, lors de la seconde manche.

 

Au départ de la seconde course, le Français fait de nouveau partie des pilotes de pointe. Dans le quatrième tour, il réalise une première fois le meilleur tour en course et passe alors sixième dans le tour suivant.

Le numéro 99 français continue son effort, passe cinquième, et réalise de nouveau le meilleur tour en course, en battant cette fois le record du tour ! C’est certain, Enzo à la vitesse pour jouer le podium… Mais c’est malheureusement trop tard pour la victoire puisque Bo Bendsneyder a déjà deux secondes et demie d’avance et semble intraitable ce week-end.

Sept pilotes sont à sa poursuite, pouvant prétendre aux deux places restantes sur le podium. Mais comme souvent dans ce championnat, tout se jouera dans le dernier tour… Voire dans le fameux virage 13.

Donnant tout ce qu’il a pour se placer stratégiquement à l’entame des derniers tours, Enzo Boulom se fait une grosse frayeur en tentant un dépassement par l’extérieur. Il rétrograde à la dernière place du groupe de tête et les espoirs de podium s’éloignent aussi rapidement que ses adversaires.
Comme en Moto2 et en Moto3, le « Lorenzo Corner » voit un dépassement optimiste dans le dernier tour, de la part de Sasaki sur Toba. Les deux compatriotes japonais iront au tapis.

Sans suspense, la victoire revient à Bendsneyder qui réalise ainsi le doublé. Di Giannantonio et Simpson l’accompagnent sur le podium alors que Florido et Boulom complètent le top 5.

 

Après ces deux courses, c’est donc le Néerlandais qui repart en tête du championnat devant Simpson et Di Giannantonio. Enzo Boulom marque dix-neuf points et se classe septième au général.
La prochaine course du championnat n’aura lieu qu’à Assen, à la fin du mois de juin, mais avant cela, nous pourrons retrouver bon nombre d’entre eux en Championnat du monde Moto3 Junior sur le circuit Bugatti dans le cadre du Grand Prix de France.
Enzo Boulom y sera au guidon d’une Mahindra appartenant au CIP, équipe avec laquelle il réalisera des tests à Aragon dès jeudi. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de