Jerez, tests, Aleix Espargaro : « ce n'est pas qu'une question de puissance »



Depuis le début de saison, les commentaires généraux sur la Suzuki disent que la moto bénéficie d’un bon châssis mais que le moteur manque clairement de puissance.

Lundi, à Jerez, si nous attendions le moteur et la boîte seamless, nous en avons été pour nos frais puisqu’au menu des pilotes se trouvaient un nouveau bras oscillant et un nouveau software.

Et au final, c’est avec la satisfaction d’avoir trouvé des choses intéressantes qu’Aleix Espargaro quittait Jerez.

Ces choses lui permettront-elles de se maintenir dans le top 6 du prochain Grand Prix. Réponse en France.

« Cela a été une bonne journée d’essais. Nous avons travaillé pour améliorer la traction et pour mieux comprendre les points positifs et négatifs de ce que nous avons testé. Aujourd’hui je me dis que, probablement, un pneu avant dur aurait été préférable pour la course d’hier, mais nous avons bien amélioré le feeling avec la traction de la moto. Nous avons testé un bras oscillant et un logiciel électronique différents. Nous avons pu recueillir beaucoup d’informations sur ce qui fonctionne bien et ce qui ne fonctionne pas. À ce stade, je pense que nous avons un package très compétitif. Ce n’est pas qu’une question de pure puissance, nous devons mieux exploiter ce que nous avons à disposition. Avec mes ingénieurs, nous avons travaillé sur quelques nouvelles idées et finalement nous avons trouvé quelques pistes très intéressantes à suivre pour l’avenir ».

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de