La guerre Honda vs Ducati au sein de la MSMSA : nouvel épisode…



Une nouvelle réunion de la MSMA a eu lieu à Jerez, lors du weekend du Grand Prix d’Espagne.

Peu d’informations en ont filtré mais les déclarations de Livio Suppo (Honda) à Motomatters semblent montrer que la position de Ducati en 2016 est clairement visée par le géant japonais, évidement agacé d’être dominé au championnat constructeur non-seulement par Yamaha, mais également par la firme de Borgo Panigale.

Au cœur du problème, la petite faille du ou des règlements qui permettrait à Ducati de conserver le nombre et le développement de ses moteurs en 2016.

Tentative d’éclairage:

Aujourd’hui, la firme de Borgo Panigale, suite à ses podiums sur le sec, est passée de 24 à 22 litres d’essence.
Si elle gagne trois fois cette année, elle perdra aussi la gamme tendre des pneumatiques Bridgestone pour 2015, ce qui ne semble pas réellement catastrophique pour les rouges qui utilisent quasiment tout le temps les mêmes pneus de course que les Factory.

Plus important, une simple victoire sur le sec n’aurait certes pas de conséquences en 2015 mais empêcherait Ducati de profiter des avantages définis pour 2016.

Or, à ce jour, Ducati n’a pas gagné sur le sec et rien ne dit que cela arrivera. Or, si cela n’arrive pas, en suivant le règlement à la lettre, les rouges pourront encore s’aligner en Factory Option en 2016, avec les avantages inhérents à cette catégorie, dont le fameux nombre de moteurs, qui plus est, pouvant être développés, un point très important pour Paolo Ciabatti.

Certes, dès 2016, le règlement change et cette faille est d’ors est déjà comblée pour 2017 et les années suivantes par le système des « points de concession« , mais Honda souhaiterait clairement que l’on retire à Ducati cette possibilité dès 2016 au nom des leurs performances actuelles.

Il s’agit d’un nouvel opus de l’éternel débat entre le fond et la forme, entre ceux qui ont su trouver une faille et ceux qui considèrent que ce n’est pas normal, etc.

Livio Suppo aimerait donc avancer le système de perte d’avantages d’une année, et donc faire modifier le règlement en cours: « C’est clair, si vous obtenez six points de concession en 2016, vous serez sans concessions en 2017. Mais nous n’avons pas pensé pour 2016! 

Notre avis est que si ceci marchera en 2016 envers 2017, cela devrait être la même chose en 2015 envers 2016. C’est une compréhension normale parce que l’esprit du règlement est « nous aidons les fabricants qui peinent ». »

Ducati s’abrite évidemment derrière le règlement actuel, mais cela ne semble pas normal pour Livio Suppo: « Mike Trimby (IRTA) a proposé les points de concession (ndlr: système définissant clairement la perte des avantages). Probablement que c’est mieux, parce que c’est plus clair. Nous avons reconnu que cela fonctionnait, et tout le monde est d’accord pour que ça fonctionne comme ça à partir de l’année prochaine. Honnêtement, pourquoi pas dès cette année ? »

Si l’esprit du règlement est d’aider les gens qui peinent, je suis désolé, quand je parle avec Gigi (Dall’Igna) pendant la réunion, je lui dis « Gigi, vous avez fait un très bon travail, mais ne feignez pas de ne pas être compétitifs et d’avoir besoin de l’aide l’année prochaine »! Parce qu’en théorie, ils peuvent gagner ce championnat. »

On le voit, Livio Suppo se pose aujourd’hui en défenseur d’une certaine morale totalement désintéressée face à un règlement 2015 déjà écrit et dont Ducati entend (peut-être) profiter. 

En conséquence, aujourd’hui, une seule chose semble certaine; si Ducati gagne une course sur le sec, on ouvrira le champagne … chez Honda!
A moins que la firme de Tokyo n’ait assez de poids pour faire modifier le règlement 2015 d’ici là!  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store