Ducati et Aprilia: Silenzio, on travaille !



Pour les constructeurs italiens, le Grand Prix de France au Mans ne représente que l’ultime répétition avant leur Grand Prix national, au Mugello. 

Alors que Ducati entame aujourd’hui ses tests de trois jours sur le circuit toscan avec Andrea Dovizioso, Andrea Iannone et Michele Pirro, ceci afin de résoudre le principal problème de la GP15, à savoir un petit manque de motricité, Aprilia y envisage d’y aligner sa boîte de vitesses seamless sur ses RS-GP, boîte essayée en piste lundi dernier à Jerez par Alvaro Bautista.

Un élément mécanique que ce dernier, qui connaît déjà la boîte Honda, juge plus que satisfaisant, même si les chronos réalisés en Espagne ne permettent pas encore de quantifier une réelle différence (1’39.612 en QP1 contre 1’39.766 lors des tests).

Alvaro Bautista: « J’ai été très satisfait de la première impression. Je connais déjà la boîte Honda Seamless et nous n’en sommes pas loin. Mais nous avons encore besoin d’améliorer un petit peu notre équipement lors des rétrogradages. Nous devons aussi améliorer quelque chose lors des freinages, car la Honda était plus facile à arrêter. Le frein moteur m’aidait nettement plus. Je suis content, car, maintenant, sur une échelle de 1 à 10, la transmission seamless se trouve sans doute à sept ou huit. C’est un bon niveau. J’ai été (agréablement) surpris. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de