Grand Prix de France au Mans: 69, année érotique ! (1/3)



Le Grand Prix de France a posé pour la première fois ses roues au Mans en mai 1969 sur un circuit qui, à défaut de présenter les mêmes protections qu’aujourd’hui, offrait grosso-modo le même tracé qu’actuellement.

Il se déroulera ensuite en alternance avec d’autres circuits tels que Charade, Le Castellet, Nogaro et Magny Cours pour s’installer définitivement au Mans en 2000.

Les Rossi, Marquez et Lorenzo de l’époque s’appelaient alors Giacomo Agostini…. et Giacomo Agostini, tellement  le champion italien dominait la catégorie reine sur sa MV Agusta officielle. Certes, les Percy Tait (Triumph), Angelo Bergamonti (Linto) et Kel Carruthers (Aermachi) essayaient bien de lui donner la réplique, mais on était très loin du suspens qui anime les courses d’aujourd’hui.

1969 est marquée par le retour au « raisonnable » en 50cc (exit les bicylindres et les boîtes à 16 vitesses) avant de reproduire la même évolution aux catégories supérieures une année plus tard, entraînant dès cette année le départ du dernier des trois constructeurs japonais encore présent, à savoir Yamaha.

Autour de la piste, il y avait bien sûr les photographes habituels de l’époque, mais étaient également présents des « passionnés éclairés » à qui nous devons les magnifiques galeries de photos que nous vous présentons aujourd’hui (et surtout demain); Marc Le Beller et Damien Follenfant! Un grand merci à eux pour ces archives exclusives au goût sucré!

Vous êtes prêts pour un retour dans le passé?

Soixante-neuf, année érotique…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de