Le Mans, MotoGP, FP1 : Dovizioso l’intraitable leader d’une séance passionnante



Si la première séance est souvent l’occasion pour les pilotes de dérouiller la mécanique, celle du Grand Prix de France a en revanche déjà été le théâtre d’une lutte acharnée.

Et sous le soleil du Mans, c’est Andrea Dovizioso qui a directement pris les choses en main en ne laissant que rarement la possibilité à ses adversaires de le déloger de sa première position.

L’Italien a réellement été impressionnant avec de grosses améliorations à chaque sortie. Dès ce matin, il met donc en garde ses adversaires qui, ça ne fait aucun doute, devront compter sur lui pour la victoire.

Derrière le pilote Ducati, on retrouve Marc Marquez pour qui la session aura débuté avec une panne électrique sur sa RCV. L’Espagnol a donc roulé sur sa deuxième machine mais s’en sort bien même s’il termine à 246 millièmes de Dovizioso.

C’est Jorge Lorenzo, auteur de 21 tours, qui prend la troisième place. Le vainqueur du dernier Grand Prix signale aussi sa présence avec un rythme effrayant pour une première session.

Cal Crutchlow est de nouveau le premier pilote satellite à seulement 9 millièmes de Lorenzo mais de peu puisque Pol Espargaro, particulièrement en jambe ce matin, prend la cinquième position à 21 millièmes du britannique.

Redding est lui aussi à la fête avec ce qui est certainement sa meilleure position en 2015. Il prend la sixième place et devance Valentino Rossi, septième à 536 millièmes.

Des favoris, le leader du Championnat du Monde a semblé être celui qui était le moins à l’aise mais comme on le sait avec lui, les conclusions se tirent le dimanche après-midi.

Hernandez, Iannone et Bradley Smith clôturent le top 10. Revenons tout de même un peu sur la performance d’Andrea Iannone qui, rappelons-le, s’est déboîté l’épaule mardi au Mugello.

L’Italien s’est montré agressif et assez régulier malgré cette épaule douloureuse et une fois de plus, nous ne pouvons qu’admirer la ténacité, la volonté et l’abnégation de ces pilotes hors du commun.

Un mot des français pour dire que Mike Di Meglio a dominé son équipier et que Loris Baz termine 23ème.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook  

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de