Moto3 Junior, Simon Danilo : « Je suis là pour reprendre confiance et revenir au top ! »



En difficulté lors de sa dernière année de Red Bull Rookies Cup, Simon Danilo à trouver une place dans l’une des meilleures équipes du championnat Moto3 Junior : le RBA Racing Team. Après une première manche gâchée par la malchance, le Français aborde son épreuve nationale avec plein de détermination. 

GP-Inside : Après la première course à Portimao, on ne peut pas dire que tu as eu le début de saison rêvé. Peux-tu nous expliquer ce qu’il s’est passé ?

Simon Danilo : « C’était un week-end assez difficile car nous avons eu beaucoup de problèmes mécaniques en qualifications. Lors de la première séance, c’était l’embrayage et durant la seconde, c’était la boîte de vitesse. Un roulement à l’intérieur de celle-ci était cassé, et une fois réparé, c’est un joint qui a cédé ! J’ai fini les qualifications avec de l’huile sur la botte, mon pied glissait à chaque rapport. Donc dans certains virages je n’avais même pas le bon rapport engagé. Je me qualifie donc vingt-deuxième. Pour la course, les problèmes étaient réglés et je suis rapidement remonté dans le groupe du top 10. Malheureusement j’ai fait une erreur, un high-side. Ma course était finie. »

GP-Inside : La semaine dernière des essais avaient lieu sur le circuit Bugati, pas de soucis cette fois ?

Simon Danilo : « Les tests se sont bien passés même si les conditions météo étaient compliquées : ça alternait entre pluie et soleil, et avec beaucoup de vent. Nous n’avons pas pu faire beaucoup de tours, mais pour le peu réalisés, l’équipe et moi sommes contents de mes chronos. Nous ne sommes pas loin des premiers. »

GP-Inside : Après la dernière année assez compliquée en Rookies Cup, tu te sens bien dans cette équipe ?

Simon Danilo : « Ils ont confiance en moi et nous progressons à chaque sortie. Ça fait du bien d’avoir tous ces gens motivés autour de moi ! J’avais besoin de cet encadrement technique. Je suis un pilote qui s’intéresse à la partie technique, ce n’est peut-être pas un avantage. Là j’ai une équipe technique au top avec qui je m’entends vraiment bien, donc je suis vraiment heureux. »

GP-Inside : Joan Mir et Nicolo Bulega étaient au-dessus du lot lors de la première epreuve, penses-tu qu’ils seront « accrochables » ce week-end ?

Simon Danilo : « Pour moi je pense que ça sera compliqué. Cette année je suis là pour reprendre confiance et revenir au top, mais avec les tests que l’on a faits, je peux être confiant et être régulièrement dans le top 10. Ensuite je viserai plus haut, course après course. »

GP-Inside : Ce week-end le Moto3 Junior partage le paddock avec le plateau de Grand-Prix dont fait partie ton frère. Est-ce que vous en profiter pour échanger des conseils ?

Simon Danilo : « Oui je vais toujours le voir rouler en bord de piste car ça m’aide en regardant ses trajectoires. Et, même si je ne suis pas un expert, je peux également l’aider en regardant son pilotage. Entre les séances il m’aide aussi car j’analyse sa télémétrie ! » 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de