Rossi, Marquez, Lorenzo et les Ducati : Carlo Pernat passe les favoris au peigne fin



Avant les premiers essais, nous avons rencontré Carlo Pernat. Jamais avare de paroles, l’Italien nous donne son avis sur cet intense début de championnat et ses pronostics pour le week-end manceau.

GP-Inside : Nous assistons à un début de championnat passionnant avec un Rossi à 100%, un Marquez un peu affaibli et un Lorenzo revenu à son meilleur niveau. Comment peut-on voir la suite, en France d’abord, puis en Italie ?

Carlo Pernat : « Moi je pense que les trois sont différemment très forts. Pour moi les deux plus forts sont quand même Rossi et Marquez. Lorenzo est plus complet comme pilote mais il lui manque toujours quelque chose : une fois c’est le casque, une fois il est malade, une fois il ne choisit pas le bon pneu avant… Je me répète, il est le plus complet, mais mentalement il n’est pas le plus fort. Ça s’est vu lors des premiers Grand-Prix. Mais lorsque tout est en place, c’est très dur de la battre.
Valentino, je le connais bien, il s’entraîne comme il y a 15 ans, il est motivé, il a de l’orgueil et surtout, il s’amuse ! Je crois que c’est le pilote qui s’amuse le plus dans le paddock. Quand tu t’amuses, les choses sont plus faciles. Il veut gagner un dixième titre et il peut le faire.

Marquez est le phénomène des années actuelles. Mais je pense qu’il était arrivé à un niveau trop haut. Son problème est qu’il ne sait pas se contenter de ce qu’il peut avoir. En Argentine, Valentino lui a fait faire une erreur et je pense qu’il a eu un déclic, puisqu’à Jerez il a fait une course de champion du monde ! C’est-à-dire que si tu dois arriver deuxième, tu restes deuxième. En tout cas j’espère pour lui qu’il a eu un déclic car l’an dernier, il tombait beaucoup trop. Même cette année, il est déjà tombé deux fois. Il manque la régularité à Marquez pour être un champion comme Valentino.

Mais il ne faut pas oublier Ducati non plus ! Ils ont fait une très bonne moto, performante. De plus, Dovizioso aime beaucoup la piste du Mans et Iannone, malgré sa jeunesse, réussit à être avec les meilleurs. Attention à Ducati ! J’ai vu leur test au Mugello, et je pense qu’ils peuvent gagner là-bas. Iannone était en 1’47.5, malheureusement il a chuté, et Dovizioso était en 1’47.8. Quoi qu’il en soit, Ducati peut gagner un ou deux Grand-Prix, mais pas le championnat du monde. En 2016, ils pourront le faire, pour l’instant il faut encore mettre la moto au point. »

GP-Inside : Notons qu’à la première victoire de Ducati, ils perdront leurs avantages pour l’an prochain…

Carlo Pernat : « Oui, mais c’est normal, c’est le sport ! Attention, ce n’est pas forcément un avantage, notamment au niveau des pneus. C’est un avantage le samedi pour les qualifications, mais en course tu fais généralement le même choix que les Factory.

En ce qui concerne la capacité du réservoir, ce n’est pas un problème, car on est déjà préparé au nouveau règlement. L’unique réel avantage est le nombre de moteurs. Mais quoi qu’il en soit, les pilotes et la moto sont performants, alors ça ne sera pas un problème. »

GP-Inside : Et ici au Mans, ils peuvent gagner ?

Carlo Pernat : « Avant les premiers tests, c’est difficile à dire. Mais je pense que sur cette piste, Dovizioso peut jouer la victoire. Iannone, avec son épaule, ça sera plus compliqué. » 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de