Le Mans, MotoGP, FP3 : Lorenzo en patron !



Avec une météo plutôt clémente du côté de la pluie mais assez timide du côté du mercure, la FP3 revêtait une importance capitale puisqu’elle devait permettre aux dix premiers d’accéder directement à la Q2.

Avec les Ducati factory, les Yamaha factory et celles de chez Tech3, les Honda factory et celle de Crutchlow plus l’une ou l’autre Suzuki, il semblait évident que la lutte pour le top10 n’allait pas être une partie de plaisir pour les outsiders que sont Redding, Viñales, Petrucci, Hernandez…et une fois de plus, ça s’est vérifié sur la piste car si les choses ont très vite pris une tournure favorables pour Lorenzo, elles n’ont pas été aussi faciles pour ses concurrents.

Après avoir délogé Dovizioso de la première place, Lorenzo a occupé la tête de la séance pendant de longues minutes avant de voir Andrea Iannone, bien coincé dans la roue de Dovizioso, son équipier, lui ravir son bien à quelques secondes du terme. C’était toutefois sans compter sur la ténacité et l’état de grâce du pilote Yamaha qui dans son dernier tour, pulvérisait le chrono de Iannone. 

Si on ne peut que souligner la performance de l’Italien qui, comme nous vous le relations hier, continue à souffrir de son épaule (lire ici), il importe aussi d’en faire de même pour celle de Lorenzo qui a réussi à placer un gouffre 371 millièmes entre lui et son plus proche concurrent.

Il semble évident que Lorenzo sera, en France aussi, l’homme à battre. Et ce d’autant plus que ses adversaires habituels en course rencontrent quelques difficultés.

C’est ainsi qu’on retrouve Dovizioso, quatrième à 529 millièmes, Marquez, sixième à 870 millièmes et Rossi, neuvième à 1,039 seconde.

Cal Crutchlow s’en tire plutôt bien avec le troisième chrono à 479 millièmes de l’Espagnol et on peut en dire autant de Bradley Smith, cinquième à 532 millièmes.

On ne manquera pas de constater que seul Hernandez a réussi à s’intercaler en huitième position et que donc, les Viñales, Espargaro, Redding ou encore Petrucci devront passer par les repêchages.  

A propos d’Aleix Espargaro, on cherchera à avoir de ses nouvelles après son terrible high-side. L’Espagnol est immédiatement parti à la clinica mobile et même s’il s’y est rendu en scooter, on a pu voir qu’il avait été sérieusement secoué.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook  

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store