Gino Rea, le pilote Gresini, met en doute les chronos des Moto2, à Valence



Gino Rea, le nouveau pilote Gresini, qui s’était déjà montré très véloce lors de ses premiers tests sur la Moriwaki du team italien (Valence, novembre 2011), a connu, la semaine dernière, à Valence, des essais difficiles en raison de gros problèmes de moteur le premier jour et de stabilité de l’arrière à l’accélération lors des deux autres.

La dernière journée, Moriwaki et le team Gresini ont tout de même plus ou moins réussi à solutionner le problème, ce qui a permis à Rea d’établir un chrono en 1.36.4.

Il repart néanmoins satisfait parce qu’en plus d’avoir réussi à localiser le problème sur sa Moriwaki, il estime également que les chronos communiqués par les hommes de pointe, ne sont en rien fiables car réalisés avec des moteurs aux spécifications trop différentes.

Gino Rea : « Sur le plan positif, l’équipe et Moriwaki étaient très heureux de mon pilotage, de mes temps au tour et de mon feedback. C’est très difficile de comparer mes temps au tour avec ceux des autres pilotes présents lors de ces tests, car la plupart des équipes ont des moteurs avec des spécifications différentes. Certains des pilotes les plus rapides ont des moteurs de Moto2 aux spécifications « Geo Technology » tandis que d’autres utilisent d’autres spécifications. Nous avons utilisé un vieux moteur de stock Honda et nous savons qu’il était plus lent que la majorité de ceux utilisés par nos adversaires.

Je roulais derrière quelqu’un en particulier qui s’éloignait toujours de moi dès que nous arrivions dans les portions rapides, et ce, même lorsque je sortais fort des virages. C’était clairement visible pour tous les observateurs qui nous regardaient depuis la Pitlane. Mais j’aime ça parce que ça te donne envie de travailler encore plus fort ».

Nous y verrons donc plus clair, lors du dernier test, à Jerez, lorsque les concurrents seront tous équipés des moteurs officiels Honda.

Stay tuned !

Source : Gino Rea 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires