Grand Prix de France au Mans : vous avez bien eu raison ! Merci à vous !



Près de 100 000 d’entre vous (93 000 le dimanche, 183 000 sur le weekend) ont bien eu raison de faire le déplacement pour assister à la 26ème édition du Grand Prix de France sur le circuit du Bugatti au Mans.

La fête fut belle et même la météo toujours hasardeuse de la Sarthe à cette époque a finalement joué le jeu, en vous offrant, en nous offrant, deux journées aux conditions plus que sympathiques pour apprécier le spectacle, qu’il soit en piste ou à côté.

Nous reviendrons évidemment sur les courses avec nos habituelles informations et analyses mais, aujourd’hui, nous tenons à mettre l’accent sur l’excellent déroulement de ce superbe weekend,  que cela concerne l’organisation du Grand Prix ou votre participation.

L’organisation du Grand Prix répond à des règles dont peu de personnes peuvent imaginer la complexité, tellement la structuration des milliers de personnes impliquées directement ou indirectement dans le MotoGP nécessite une logistique sans faille, avec ses plusieurs dizaines de métiers et d’accréditations en tout genre. Mais cette gigantesque ruche est une machine dorénavant bien huilée et n’est pas propre au Grand Prix de France.

Ce qui l’est davantage, c’est l’accueil réservé au public par les hommes et les femmes de PHA, l’organisation de Claude Michy. Et là, on peut dire que tout ce qui peut être fait pour rendre votre/notre séjour sympathique, l’est effectivement. En effet, sans même parler des multiples spectacles annexes à ce qui se passe sur la piste, à l’image du show mécanique du samedi soir, de la présentation des pilotes chez Monster ou de la visite des visites de la pit-lane, de « petites attentions » bien sympathiques viennent donner le ton de ce weekend, qu’il s’agisse de la gratuité des autoroutes ou des immenses tas de bois pour allumer des feux dans les zones de camping.  En fait, très peu de Grand Prix voient le spectateur aussi choyé et cela mérite d’être souligné.

Tout comme mérite d’être souligné que l’attitude générale des spectateurs  est en train d’évoluer à grande vitesse et dans le bon sens; goût de la fête et respect des autres ne font pas forcément mauvais ménage, et si l’on entend encore forcément quelques rupteurs tout au long de la nuit, le spectateur français est en train de se rapprocher du civisme de ses homologues latins que sont les Espagnols ou les Italiens. Cet esprit bon enfant est une excellente chose pour tout le monde et ne peut que redorer le blason d’une image du motard jusqu’à présent ternie par une minorité aussi réduite qu’excessive.

Comme vous présents à ce Grand Prix de France, nous tenons donc à remercier toutes ces personnes sans qui rien ne serait possible, à commencer parles pilotes, les diverses organisations concernées, les commissaires, les équipes médicales, mais aussi, vous, avec qui nous partageons notre passion !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de