Livio Suppo ne pense pas que les CRT conduiront à la disparition des prototypes



Pour répondre à la crise que le MotoGP traverse, la Dorna a imaginé le système des CRT. Bonne chose ou non, c’est le système qui sera en vigueur dès la saison prochaine.

Les constructeurs ne se montrent pas très enthousiastes à son égard car il représente un frein aux développements et à la technologie qu’ils développent avant de l’importer sur leurs motos de série.

Pourtant, une négociation devra s’engager avec l’organisateur du MotoGP puisque Carmelo Ezpeleta semble ne pas avoir envie de transiger.

Cette situation pourrait-elle déboucher sur la disparition des prototypes ? Ce n’est en tout cas pas comme ça que Livio Suppo, le responsable comm du HRC, voit l’avenir de la catégorie.

Livio Suppo : « Qu’on le veuille ou non, je ne pense pas que ça se passera comme ça. Je veux dire par là que les fabricants ont besoin du MotoGP pour promouvoir leur technologie, et le MotoGP a besoin des fabricants pour avoir plus de crédibilité. Nous sommes donc dans un monde où les deux acteurs ont besoin l’un de l’autre, et je ne pense pas que ce sera la fin des prototypes. Le problème est que nous devons trouver un moyen d’avoir des prototypes un peu moins cher, et quoiqu’il en soit, le moyen de remplir la grille d’une manière raisonnable ».

Le problème est que Honda, comme les autres, ne proposent pas grand-chose pour faire face à la désertification de la grille de départ. Comme le précise Livio Suppo, Honda n’a rien contre le système CRT, mais derrière, le HRC n’apporte pas de grandes solutions sur la table.

« Nous n’avons rien contre cette règle. Bien sûr, Honda n’éprouve pas un grand intérêt pour les CRT. Ce n’est pas une règle faite pour les fabricants, nous ne sommes donc pas directement impliqués, mais nous comprenons parfaitement la situation. Nous comprenons que, comme je l’ai dit avant, nous avons besoin de plus de motos pour remplir la grille. C’était une façon d’y arriver, et nous allons attendre de voir si cela fonctionne. Et encore, je suppose qu’un pilote comme Colin Edwards ou Randy de Puniet, sur une bonne CRT, seront raisonnablement compétitifs dès la première saison. C’est mon sentiment. Je ne pense pas qu’ils vont être plus lents que ne l’était, par exemple, Toni Elias l’an dernier. Je pense même qu’ils seront plus rapides que lui ».

Carmelo Ezpeleta a déclaré qu’il voulait un accord entre la Dorna et les constructeurs avant la fin du mois de mai. Il faudra certainement amener quelques barriques d’eau pour accompagner la bouteille de vin !

Stay tuned !

Source : SuperbikePlanet

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires