Le Mans : 10 secondes de la vie de Scott Redding !



Tour après tour, moto après moto, on s’habitue à l’exceptionnel. Les pilotes défilent les uns derrière les autres, chacun assimilant en permanence des dizaines de paramètres pour aller chercher sa propre limite. C’est magnifique, mais on s’habitue.

Et puis, peut-être pour un degré, peut-être pour un kilomètre/heure, peut-être pour un transfert de charge diminué d’un kilo ou une accélération placée un dixième de seconde trop tôt, la belle mécanique s’enraye et c’est la chute, incontrôlable.

Les pilotes de MotoGP en ont tous connu des dizaines, peut-être des centaines…
Tout en chutant, ils sont déjà en train de penser à tenir ou lâcher leur monture, à se protéger, à ne pas perdre une seconde avant de s’élancer vers leur moto pour tenter de la démarrer. Combien en a-t-on vu essayer de courir alors qu’ils glissaient encore?

Scott Redding a fait de même, se précipitant sitôt la glisse terminée pour redémarrer sa Honda RC213V et repartir. Pour ne pas perdre une minute d’essais.
Les commissaires l’aident. Un peu. Ils ne sont pas là pour ça.
Le pilote britannique s’obstine, la pousse tout seul. Et redémarre.

L’action totale a duré moins de dix secondes.
Presque la routine, pour tous ces champions d’exception.
Ils méritent tous notre plus grand respect!

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de