Le Mans, Moto3 Junior : Aron Canet réalise une belle opération. Simon Danilo dans le Top 10.



La course Moto3 Junior avait lieu sous un ciel menaçant, dans le cadre du Grand-Prix de France. C’est Aron Canet qui partait en pole position, alors que le leader du championnat, Joan Mir, avait totalement loupé sa qualification et partait vingt-septième. Simon Danilo partait neuvième, Enzo Boulom dix-septième, Loris Cresson vingtième et Enzo De La Vega vingt-deuxième.  

Comme souvent, le premier virage était le théâtre d’une chute spectaculaire dans laquelle étaient impliqués Albert Arenas, Lorenzo Dalla Porta, Nicolo Bulega et Tony Arbolino. Ce dernier restant au sol, la direction de course décidait d’arrêter la course. Mais l’incompréhension semblait régner autour du circuit puisque tous les commissaires n’agitaient pas le drapeau rouge, suite à deux ordres contradictoires. C’est alors la panique dans les tribunes quand les pilotes arrivaient en bout de ligne droite, plein gaz, et que la Safety Car stationnait en plein milieu de la chicane Dunlop, portières grandes ouvertes. Par miracle, tous les pilotes ont réussi à éviter le contact entre eux ou avec l’ambulance et la Safety Car. Le drame était évité.

La course était néanmoins effectivement arrêtée, et les pilotes repartaient pour douze tours. Seul Tony Arbolino ne repartait pas. La bataille était rude dans le groupe de tête que Simon Danilo n’arrivait pas à accrocher. Parmi eux on retrouvait notamment Aron Canet, Bo Bendsneyder ou encore Nicolo Bulega et Lorenzo Dalla Porta. Parti de loin, Joan Mir chutait au cinquième tour alors qu’il effectuait une belle remontée. Un week-end à oublier pour le pilote Léopard. Au rayon des déconvenues, on trouvait également l’abandon d’Albert Arenas sur problème mécanique.

Après plusieurs dépassements virils, les portes du podium étaient ouvertes pour tous les pilotes du groupe de tête. Ce sera finalement trois Honda qui monteront sur le podium du circuit Bugatti avec la victoire d’Aron Canet devant le surprenant Khairul Idham Pawi et Bo Bendsneyder.

Simon Danilo terminait à une belle neuvième place mais la déception était bien visible sur son visage, le pilote n’ayant pas réussi à participer à la fête dans le groupe des leaders. Enzo Boulom, engagé par le biais de la Fédération Française, réalisait une belle douzième position pour sa première course au guidon de la Mahindra. C’était un peu plus compliqué pour Loris Cresson, en dix-neuvième position, devant Enzo De La Vega en vingt-deuxième position pour sa première course dans ce championnat.

Grâce à sa victoire, Aron Canet prend la tête du classement général avec seize points d’avance sur Bo Bendsneyder et dix-huit sur Khairul Idham Pawi. Premier du classement à son arrivée au Mans, Joan Mir repart en cinquième position de celui-ci, derrière le pilote VR46, Nicolo Bulega. Simon Danilo est treizième, Enzo Boulom dix-septième.

Notons que le pilote impliqué dans la chute du premier virage, Tony Arbolino, a subi un petit traumatisme crânien mais pas de séquelles d’après les dires de ses proches, et sera présent à Barcelone pour la prochaine manche du championnat.

Celle-ci aura donc lieu le 21 juin sur le circuit de Montmelo et comportera deux courses pour les Moto3 alors que les Moto2 seront de nouveau présentes dans le paddock. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de