Cristian Gabarrini : « Casey Stoner est une personne particulière »



Le champion du monde australien, Casey Stoner, est une personne réservée. Epoustouflant tout au long de la saison en selle à sa RC212V, le personnage a parfois difficile d’attirer la sympathie autour de lui.

Pourtant, son ingénieur de piste, Cristian Gabarrini, voit en lui une personne intègre et aimée de tous dans l’équipe pour les valeurs qui sont les siennes.

Pour lui la sensibilité de l’Australien, comme pilote, est un atout pour son équipe.

Cristian Gabarrini : «Travailler avec Casey peut être très simple ou très compliqué, en fonction du point de vue où vous vous placez. C’est un pilote très sensible, il n’a besoin que de quelques tours pour comprendre les aspects positifs et négatifs de la moto. Il parle très clairement, il n’a que très rarement des doutes. D’autres pilotes sont indécis au moment d’exprimer une direction, mais après leurs temps au tour ne changent jamais. Certains problèmes sont clairement visibles sur la télémétrie, mais pour d’autres il faut se fier à la capacité de l’équipe d’interpréter les informations données par le pilote. Si l’équipe peut exploiter la sensibilité de Casey, nous gagnions un temps précieux ».

La sensibilité du pilote est la même que celle de l’homme et c’est peut-être elle qui l’empêche de s’attirer la sympathie d’un large public.

« Casey est une personne particulière. C’est un pilote à l’image de son caractère. Malgré son jeune âge, il a toujours eu des valeurs simples, traditionnels. La famille, l’honnêteté, et d’autres choses dont vous parlent plus souvent les grands-parents que les gens de 25 ans, comme lui. Il n’a pas aucun intérêt pour l’apparence. Il est réservé et timide. Tellement que parfois il semble se la jouer. Il est fermé, parfois trop. Simplement, il déteste la partie médiatique de son travail ».

Mais si le grand public préfère les pilotes plus chaleureux, pour son équipe, c’est tout le contraire. Ils apprécient l’Australien pour son honnêteté et sa simplicité.  

« L’équipe apprécie grandement sa sincérité et sent toujours son affection. Pour lui, nous sommes des amis et une sorte de seconde famille, même s’il peut arriver dans le box cinq minutes avant de monter sur la moto et en repartir cinq minutes après. Mais dans le box, il est très serein ».

Stay tuned !

Source : gpone.com

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires