Les pilotes Tech3 représenteront Yamaha aux 8 Heures de Suzuka !



La décision a finalement été annoncée ce matin par un communiqué de presse officiel; Katsuyuki Nakasuga, Pol Espargarò et Bradley Smith piloteront une Yamaha officielle lors des trente-huitième « 8 heures de Suzuka » qui se dérouleront du 23 au 26 juillet 2015.

La moto sera bien sûr un prototype basé sur la nouvelle YZF-R1 et l’objectif visé sera la victoire, une récompense que Yamaha n’a pas connue depuis 19 ans dans cette compétition qui revêt une grande aura au Japon.

Pour la remporter, il a un moment été envisagé d’y envoyer Valentino Rossi et Jorge Lorenzo, ce qui ne déplaisait pas aux intéressés, mais les deux pilotes jouant le titre MotoGP, il a été jugé plus prudent de ne pas prendre de risque et de se contenter de recueillir l’avis technique du leader actuel du Championnat du monde après deux séances d’essais à Misano en compagnie d’une partie de son staff technique.

Pour célébrer dignement le 60ème anniversaire de la marque aux diapasons, la tâche de Nakasuga, Espargarò et Smith ne sera pas facile pour autant; non­-seulement, malgré de belles performances et une compétitivité affirmée lors des dernières 24 heures Moto au Mans, la moto est récente, mais la concurrence aligne également de sérieuses têtes d’affiches, et sur des motos largement plus éprouvées dans le temps.

A commencer, évidemment, par Honda dont les couleurs seront ardemment défendues par Casey Stoner, Michael van der Mark et Takumi Takahashi au guidon de la CBR1000RR du Team MuSASHi RT HARC-PRO.

Si, pour le moment, le team Yoshimura Suzuki semble moins médiatique que l’année dernière, il faudra néanmoins compter sur les teams européens d’Endurance engagés à l’année, à savoir le SERT (Suzuki), le YART (Yamaha), le SRC (Kawasaki) et le GMT (Yamaha), sauf que, si le règlement oblige bien ces équipes européennes à participer aux 8 Heures de Suzuka, ces dernières ne bénéficient ni des tolérances techniques accordées à leurs homologues nippones, ni, surtout, des pneumatiques Bridgestone spécialement développés pour l’occasion et réservés aux équipes officielles nippones; les 8 Heures de Suzuka sont un évènement tellement important pour les dirigeants de l’industrie motocycliste japonaise qu’il n’est pas question de laisser la victoire revenir au reste du monde !

Pour en revenir à Yamaha, la moto officielle est développée entièrement au Japon, contrairement à ce qui se passe au YART ou au GMT, et bénéficie des recherches actuelles en vue d’un retour possible en Superbike l’année prochaine.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de