Finalement, Andrea Iannone souffre d'une fêlure de l'humérus.



Au cours des derniers jours, suite à une douleur persistante après sa chute lors des essais privés sur le circuit du Mugello, Andrea Iannone a passé un IRM qui a malheureusement mis en évidence une ligne de fracture au bout de son humérus gauche.

Au Mans, le pilote de Vasto souffrait également mais avait mis cela sur le compte d’une épaule luxée.  Sa fabuleuse bataille avec Marc Marquez avait alors pris le devant de la scène, occultant quelque peu sa condition physique, mais il semble maintenant évident que ce dernier ne sera toujours pas à son maximum pour son Grand Prix national. Toutefois, très motivé par cette course à domicile, le pilote Ducati s’apprête à serrer les dents… 

Andrea Iannone: « À coup sûr, dimanche, je courrai au Mugello, mais cela va être difficile pour moi d’être à 100 %. Il y a deux ou trois jours, j’ai arrêté de prendre des antalgiques et, hier, je suis allé faire un IRM. Malheureusement, ils ont trouvé une ligne de fêlure au bout de mon humérus et, pour être sincère, c’était un peu une mauvaise surprise. L’œdème me cause toujours beaucoup de douleur et je continue à faire de la thérapie laser pour essayer de le réduire aussi vite que possible. En tout cas, je devrai serrer les dents comme je l’ai fait au Mans, parce que c’est vraiment trop important pour Ducati, et pour moi, que de faire une bonne course devant les fans du Mugello. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de