Mugello, MotoGP, FP2 : Dovizioso, en conditions de course !



Le plein soleil est toujours de mise sur le circuit toscan de Ferrari et la température de piste qui continue à s’élever (47° contre 28° ce matin) pourrait gêner les pilotes dans leur recherche du meilleur chrono possible, même si o na vu que ce n’était pas le cas en Moto3…

Quelques éléments sont à garder en tête pour jauger cette seconde séance de 45 minutes d’essais MotoGP:
– La victoire de Marc Marquez en 2014, juste devant Jorge Lorenzo,
– Le meilleur temps de la FP1 2014 par Marc Marquez en 1’48.004,
– Le meilleur temps obtenu par Andrea Dovizioso ce matin en 1.47.893,
– Le meilleur temps de la FP2 2014 n’est pas utile puisque réalisé sur piste mouillée,
– Le record réalisé par Dani Pedrosa en 2014 en 1’47.157.
les vitesses des Ducati en 2014 (jusqu’à 349.6),
– La présence du wild card Michele Pirro sur une GP15.

Au niveau de la sécurité, on a retiré l’Astroturf qui restait dans quelques virages pour le remplacer par du béton peint en vert, et refait les peintures anti-glissement vertes-blanches-rouges des vibreurs.

Dès le début de séance, on s’aperçoit que Marc Marquez, Dani Pedrosa et Cal Crutchlow utilisent le nouveau bras oscillant, à l’inverse de Scott Redding,  tandis les pilotes Tech3 sont les premiers à essayer un pneu dur arrière, la majorité des autres utilisant la même combinaison que ce matin: Medium avant/Medium arrière.

Comme ce matin, c’est Danilo Petrucci qui « dégaine le premier », mais il doit rapidement rentrer dans le rang face aux chronos réalisés par les hommes forts du moment; Lorenzo (48.035), Rossi (48.211), Marquez (48.247), Dovizioso (48.275) et Iannone (48.346).
On le voit; même à ce stade de la séance, moins de 10 minutes après le début, c’est très serré!

A la fin du premier run, Jorge Lorenzo vise clairement la victoire dimanche et est le premier à passer cet après-midi sous les 1.48, en 1.47.966.

Durant le deuxième run, Pedrosa et Crutchlow sont repassé sur leur moto équipée avec l’ancien bras oscillant, tandis que le premier a fait monter un pneu arrière dur.

Interrogé sur l’évolution annoncée par Dovizioso, chez Ducati on déclare se concentrer pour le moment sur le matériel actuel pour évaluer ce qu’il pourrait donner lors de la course.

A la mi-séance, Marc Marquez, avec un pneu avant dur, réalise 1.47.776 puis 1.47.643, meilleur temps provisoire du weekend!

Le dernier run débute par la chute sans gravité d’Eugene Laverty tandis que les pilotes Yamaha essaient des combinaisons de pneus différentes de jusqu’alors; Hard avant/Medium arrière pour Jorge Lorenzo et Bradley Smith (idem Scott Redding), Hard avant et arrière pour Valentino Rossi.

A 5 minutes du drapeau à damiers, Bradley Smith se place en 3ème position (1.48.161) puis Andrea Dovizioso fait parler la poudre et se rapproche d’abord à 2 centièmes de Marc Marquez en 1.47.668 avant de « claquer » un impressionnant 1.47.479 sans utiliser le moindre pneu Soft! Visiblement la GP15 a des ressources et n’a pas encore vraiment besoin de son « super moteur »…

La séance se conclut par un freinage trop long de Rossi à San Donato et, pour l’anecdote, Hector Barbera a atteint 350,1 km/h.

Mike Di Meglio est 20ème, Loris Baz 22.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de