Johann Zarco: " Je suis heureux, mais nous avons toujours du travail à faire".



Légèrement en retrait ce matin, dans une catégorie où cela se traduit seulement par un retard d’une demi-seconde (!), Johann Zarco a montré un mental d’acier cet après-midi, ne concédant qu’un millième de seconde à Tito Rabat, alors que celui-ci venait d’assommer la séance en s’emparant du record du circuit!

On est vraiment très loin du Johann Zarco qui, déstabilisé, en 2011 à Saint Marin, tentait avec la main d’empêcher Terol de le doubler… Et c’est tant mieux pour le leader du championnat!
Son analyse est évidemment positive, mais le pilote français sait aussi rester lucide.

Johann Zarco: « ce matin, j’ai passé mon temps à me refamiliariser  avec le circuit. Je me sentais à l’aise sans piloter de façon très agressive, mais l’après-midi j’ai dû aller monter d’un cran et aller plus vite, ce que j’ai fait. Nous avons très bien travaillé avec l’équipe, la moto a été améliorée et mes temps également. Nous avons toujours du travail à faire, mais nous avons bien commencé le week-end bien. Je dois être concentré, mais prendre les choses calmement. Aller vite comme ça, mais en me sentant un peu plus à l’aise sur la moto, nous aiderait à nous battre pour la victoire. J’aime le rythme que nous avions aujourd’hui. Je suis heureux, mais nous avons toujours du travail à faire avec l’équipe. » 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de