Mugello, Moto3, course : première victoire pour Miguel Oliveira et le Portugal !



Ciel immaculé, 22° dans l’air et 36° sur la piste pour ce Grand Prix d’Italie Moto3 de 20 tours.

Avant le départ de la course, l’attention se focalise d’un côté sur les temps de qualification des Leopard de Kent et Ono qui, théoriquement, leur permettraient de s’échapper, de l’autre sur les remontées probables d’Oliveira et Quartararo, très à l’aise en essais mais mal récompensés durant la qualification. 

A l’extinction des feux rouges, Kent fait le Holeshot malgré le moteur visiblement puissant d’Ono mais doit céder le leadership durant le premier suite aux attaques de Fenati et Bagnaia. Dans le deuxième tour, une petite cassure se fait entre un premier groupe de 8 pilotes comprenant Danny Kent, Niccolo Antonelli, Romano Fenati, Jakub Kornfeil, Brad Binder, Francesco Bagnaia, Karel Hanika et Enea Bastianini, et le peloton dirigé par Fabio Quartararo.

En tête les positions changent sans cesse mais cela n’empêche pas vraiment ce groupe de creuser l’écart avec le peloton; 1,5 seconde au troisième tour!
Romano Fenati, avec une livrée tricolore pour sa KTM,  parvient à conserver l’avantage durant quelques tours malgré des freinages à 6 de front !
Le second groupe parvient à réduire l’écart au 5ème tour et la jonction est faite quelques centaines de mètres plus loin par Oliveira et Vazquez. Ils sont maintenant 15 pilotes dans le même groupe en lutte pour la victoire, dont Alexis Masbou, parti 23ème, et Fabio Quartararo, parti 13ème.

Un peu avant la mi-course, Miguel Oliveira prend la tête devant Vazquez, Bastianini, Bagnaia, Hanika, Bastianini, Binder, Masbou et Ono, alors que Fabio Quartararo, remonté en 9ème position malgré un déficit de puissance toujours évident, perd le contrôle de sa moto sans se blesser. Cela fait une cassure dans le peloton et ce sont maintenant à nouveau 8 pilotes qui composent le groupe de tête; Oliveira, Kornfeil, Vazquez, Bastianini, Bagnaia, Hanika, Binder et Masbou. 

A 5 tours du drapeau à damiers, le groupe est maintenant composé de 13 pilotes mais ce sont Romano Fenati et Miguel Oliveira qui se battent pour diriger les débats. Le jeu des aspirations redistribue les cartes à chaque fin de ligne droite et fait rétrograder Romano Fenati tandis que Juanfran Guevara chute lourdement. 

A l’entame du dernier tour, ce sont Oliveira, Fenati, Bagnaia, Hanika, Bastianini, Kornfeil et Kent qui passent sur la ligne d’arrivée. Les esprits s’échauffent, Hanika et Vazquez chutent, mais Miguel Oliveira parvient à remporter son premier Grand Prix, ce qui apporte également son premier Grand prix au Portugal!  

Alexis Masbou termine 9ème, Livio Loi 13ème, alors que Jules Danilo, auteur d’une très belle remontée jusqu’à la 13ème place après s’être fait enfermé en 23ème position, a chuté lors de l’avant-dernier tour.

Au championnat, Danny Kent (124 points) précède Enea Bastianini (78) et Romano Fenati (67). Fabio Quartararo est 7ème avec 52 points.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de