Mugello : Lorenzo dégomme la concurrence. Rossi sauve sa peau. Marquez perd l’espoir !



A l’issue de cette sixième manche du Championnat du Monde, plusieurs conclusions peuvent être tirées et c’est un peu difficile de savoir par où commencer.

Alors allons-y pour le vainqueur du jour qui, au pays de Rossi et des Ducati, n’a pas seulement gagné ! En effet, aujourd’hui, Jorge Lorenzo a littéralement donné une correction à tous ses adversaires !

Privé du Hole Shot par Andrea Dovizioso, il ne lui fallait pas un tour pour reprendre le commandement de la course et débuter sa démonstration.

De 221 millièmes au premier tour, son avantage passait à 8,423 secondes au 18ème passage sur la ligne d’arrivée.

Jamais inquiété, impressionnant par son rythme et la gestion de son avantage, Lorenzo prend sa troisième victoire de rang et, dans cette forme, on voit mal qui pourra l’empêcher de briller sous le soleil de son pays, dans 15 jours, au Montmelò !

Derrière lui, on aurait pu avoir Marc Marquez puisqu’après un départ sorti d’ailleurs il passait directement de la treizième à la quatrième position.

Il continuait à pousser et passait en troisième position lors de la seconde boucle et second lors du troisième tour.

Marquez était d’ailleurs à un pas (88 millièmes) de ravir la première place à Lorenzo mais le pilote Yamaha résistait à son retour et s’envolait.

Inquiété sans cesse par les pilotes Ducati, Dovizioso d’abord, Iannone ensuite, Marquez voguait entre la seconde et la troisième place jusqu’à ce qu’il parte à la faute.

Il perdait l’avant à 6 boucles du terme laissant Rossi, qui venait de passer Pedrosa, prendre la troisième position.

Il est fort à parier qu’aujourd’hui, l’Espagnol a perdu ses derniers espoirs de titre puisqu’il pointe désormais à 49 points de Rossi et 43 de Lorenzo.

C’est donc finalement Iannone qui prend la victoire du peloton après l’abandon de Marquez mais aussi celui de Dovizioso sur problème mécanique.

Une belle performance de l’Italien dont on se demande toujours s’il n’aurait pas dû être pénalisé pour un départ anticipé.

Derrière, Valentino Rossi termine finalement la course à la troisième position après une très belle remontée depuis la dixième position et un sauvetage incroyable alors qu’il remontait sur le groupe constitué de Marquez, Iannone, Dovizioso et Pedrosa. Il y a fort à parier que maintenant encore, il doit se demander comment il a pu rester sur ses roues!

Gêné au départ par une GP14.3 en pleine perdition, celle de Yonny Hernandez, l’Italien perdait le bénéfice d’un bon départ et se retrouvait coincé en dixième position, derrière les pilotes Tech3 et Cal Crutchlow.

Il apparaît désormais clairement qu’avec de telles qualifications, Rossi ne pourra pas venir à bout d’un Lorenzo affichant un tel degré de forme. Un dixième titre passera obligatoirement par de meilleures qualifications.  

A la quatrième place, on saluera la belle performance de Dani Pedrosa qui, en fin de course, devait rendre les armes face à la puissance des Ducati et la volonté de Rossi.

Crutchlow ayant chuté en fin de course, c’est le duo Tech3, qui prend les accessits avec Smith cinquième et Espargaro sixième.

On peut souligner l’excellente douzième position de Loris Baz qui prend désormais la seizième place du classement général du Championnat du monde.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur facebook  

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store