Mugello, Marc Marquez : " Nous avons pas mal rétrogradé au championnat, mais Honda travaille dur"




Une fois de plus, Marc Marquez a fait étal de tout son talent lors de ce Grand prix d’Italie. Parti en 13ème position à la suite d’une journée qu’il a qualifiée lui-même de « désastreuse »,  le champion du monde en titre n’a pas mis bien longtemps pour se retrouver en seconde position.

Sans toutefois être en mesure de pouvoir suivre Jorge Lorenzo, il s’est battu vaillamment avec les deux Ducati officielles pour tenter de marquer des gros points, et diminuer ainsi son retard sur l’actuel leader du championnat du monde, Valentino Rossi.

Sans cesse à la limite, le pilote Honda a vu sa course s’arrêter à six tours du drapeau à damiers, à la suite d’une petite glisse sans gravité.
C’est une chose sans grande signification qui peut arriver à n’importe qui; ce que l’on appelle communément un « fait de course ».
Le problème actuel de Marc Marquez, c’est que ceux-ci s’accumulent, course après course.

Dorénavant classé 5ème au championnat, le pilote #93 peut encore être titré cette année. Pour cela, il doit réagir. Vite, mais sans précipitation; là semble être toute la difficulté…

Marc Marquez: « Aujourd’hui, cette chute est vraiment dommage parce que j’avais déjà fait la partie la plus difficile! Je suis heureux parce que j’ai pu mener à bien notre plan, qui était d’essayer de récupérer des positions durant les cinq premiers tours. Nous étions remontés à la seconde place après quatre tours, mais quand l’adhérence du pneu s’est dégradée, nous avons eu le même problème qu’auparavant, avec le pneu qui glissait en entrée de virage. J’étais à la limite et quand vous forcez au maximum, ces choses arrivent parfois, comme c’est arrivé aujourd’hui. Nous avons pas mal rétrogradé au championnat, mais Honda travaille dur et ensemble nous continuerons à forcer pour améliorer le feeling sur la moto pour la deuxième moitié de la saison. »

Photo : Philippe Guérin – Mototribu.com  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de