Marco Melandri, c'est fini?



Particulièrement démotivé par son retour contraint en MotoGP au guidon d’une Aprilia pas encore compétitive, Marco Melandri n’a jamais forcé son talent pour démontrer qu’il pouvait faire aussi bien que son coéquipier, Alvaro Bautista.

Le point d’orgue a été atteint lors du Grand Prix d’Italie où le pilote italien s’est qualifié à nouveau dernier, en 1’51.391, à comparer au 1’51.514 réalisé par Esteve Rabat au guidon d’une Moto2 de 100 chevaux moins puissante et ne disposant d’aucune électronique sophistiquée, pour terminer dernier, à 52 secondes de son coéquipier et derrière Karel Abraham qui avait pourtant écopé d’un ride throught!

Michel Turco, journaliste à Moto Revue et GP Racing, fait donc état d’une rumeur comme quoi la course du #33 au Mugello pourrait avoir été la dernière au guidon de l’Aprilia et que son remplaçant pourrait être Michael Laverty, actuellement pilote d’essai MotoGP pour la marque de Noale, voire Alex De Angelis, le pilote du team Ioda Racing Project de Giampiero Sacchi qui vient de perdre son principal sponsor…

Garder de force Marco Melandri en MotoGP est contre-productif pour tout le monde; pour le pilote lui-même, bien sûr, qui est loin de s’épanouir et se valoriser en faisant de tels résultats, et pour Aprilia qui ne peut baser son développement sur le seul Alvaro Bautista.

Romano Albesiano: « Nous avons connaissance du problème et, dans les jours à venir, nous allons parler en privé avec Marco. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de