Mugello – tests Michelin : chutes de Lorenzo, Marquez et Rossi.



Si aucun chrono n’est divulgué, et si les pilotes ont l’interdiction de parler aux journalistes présents, il est certaines informations impossibles à cacher.

Les chutes de Jorge Lorenzo, Marc Marquez et Valentino Rossi en font partie.

Sept pilotes étaient présents à cette journée d’essais des pneus Michelin; Marc Marquez et Dani Pedrosa pour Honda, Jorge Lorenzo et Valentino Rossi pour Yamaha, Andrea Dovizioso et Michelle Pirro pour Ducati, ainsi que Alvaro Bautista pour Aprilia.

Toujours en léger froid avec sa RC213V, Marc Marquez a profité de cette journée pour essayer différents réglages électronique et a donc pris la piste le premier le matin, avant de se concentrer uniquement sur les pneus.

Les pilotes Yamaha ne sont entrés en scène que l’après-midi et Jorge Lorenzo a inauguré la série de chute sur perte de l’avant, au virage #4, Materassi. Chute assez lourde qui a bien endommagé la M1 et arrêté là la séance d’essais du Majorquin.

Un peu plus tard, ce fut au tour de Marc Marquez de goûter du bitume, au virage #12, Correntaio. Là encore, la chute s’est faite en perdant l’avant et a mis un terme aux essais du pilote Honda.

Enfin, en fin de séance, Valentino Rossi a perdu l’avant au virage #8, Arrabbiata 1. Les photos sont disponibles sur GPone.

Comme d’habitude, deux hypothèses s’affrontent pour expliquer cette série de chutes.

La première, selon des sources présentes sur place, indique que le pneu avant Michelin « prévient » moins que son homologue japonais. Ce dernier est réputé « indulgent », permettant dans certains cas de récupérer une perte d’adhérence. Le Français préviendrait moins et serait moins récupérable.

La seconde consiste à dire qu’une journée d’essais est faite pour essayer, donc pour trouver la limite du pneu, et pour cela, il n’y a gère d’autre moyen que de la dépasser…

La vérité est sans doute entre les deux, d’autant que les motos utilisées sont pour le moment réglées pour les Bridgestone.

En attendant de plus amples informations, peut-être au mois d’août, après le test de Brno, il est toujours intéressant de prendre connaissance des revues digitales « Back to MotoGP »que Michelin rend accessibles à tous sur Internet.

Photo : Michelin à Jerez

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments