Mugello: les courbes !



Contrairement à celles du Mans, les courbes de jerez sont assez limpides.

Si celle de Jorge Lorenzo transpire la sérénité (malgré un écart d’une demi-seconde au 8ème tour) avec des tours très rapides au début puis une gestion progressive de son avance, celle de Valentino Rossi est intéressante car on constate que le Dottore a globalement accéléré son rythme tout au long de la course.

Question traditionnelle concernant le #46: aurait-il pu gagner la course s’il avait fait une meilleure qualification? Sans doute pas. Dimanche dernier, Jorge Lorenzo semblait intouchable.

Quant à Andrea Iannone, son graphe laisse à penser que la Ducati n’a pas été exploitée au maximum. Très rapide en début de course, le pilote de Vasto a perdu du temps dans son combat contre Marc Marquez et Andrea Dovizioso avant de trouver les ressources nécessaires pour accélérer lors de la remontée de Rossi.
En d’autres circonstances, et peut-être avec une épaule moins douloureuse, la Ducati avait sans doute le potentiel, si ce n’est de gagner, du moins de finir dans l’aspiration de Lorenzo.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de