Brève : Travail en soufflerie pour les Mahindra, avant le Mugello et Catalunya.



A l’heure où, dans les longues lignes droites du Mugello ou de Barcelone, les Moto3 dépassent les 240km/h avec une puissance de « seulement » une soixantaine de chevaux, l’aérodynamique est un domaine où la moindre erreur se paye au comptant, qu’il s’agisse d’un coude qui dépasse, d’un casque mal profilé ou qui ne touche pas le réservoir, ou encore d’une bulle mal ajustée en hauteur.

C’est pour soigner ce genre de détails plus qu’importants que le team officiel Aspar-Mahindra s’est rendu durant deux journées à soufflerie de Perugia, juste avant le Grand Prix d’Italie, avec comme but à court terme d’optimiser la position de leurs pilotes avant, éventuellement, d’améliorer dans ce domaine, la petite moto élaborée en Suisse.

Repose-pieds reculés pour Pecco Bagnaia, bulle rehaussée pour Juanfran Guevara et position générale pour Jorge Martin, ce travail, long et fastidieux, n’a pas été inutile, même si, pour le moment, les Mahindra souffrent encore d’un déficit de vitesse de pointe par rapport à la concurrence.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de