Stoner restera toujours Stoner…



Casey Stoner est connu à la fois pour son incontestable talent mais aussi pour une certaine sensibilité (il avait très mal supporté les hypothèses des journalistes à l’époque de son intolérance au lactose ) ainsi que pour son caractère affirmé et son franc-parler.

Pendant que Marc Marquez joue au foot et que Valentino Rossi roule inlassablement dans son ranch avec ses protégés, le champion du monde australien est en vacances en Italie avant de se diriger vers Barcelone où il roulera sur la Honda RC213V-S

Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que l’esprit « corporate » du #27  n’est pas ce qui saute aux yeux de prime abord, et que l’ambassadeur Honda a sans doute appris à envoyer des messages plus subliminaux que par le passé. 

En effet, depuis le refus de Honda de le laisser participer au Grand Prix des Amériques sur la moto laissée vacante par un Dani Pedrosa à nouveau opéré du syndrome des loges, le pilote d’essais Honda a pris un malin plaisir à successivement remercier ironiquement un concessionnaire local pour, lui, lui avoir fourni une Honda pour rouler le weekend, féliciter Ducati et ses pilotes, puis, hier, à mettre sous les feux des projecteurs sa visite privée à l’usine Lamborghini de Sant’Agata, près de Bologne, une marque appartenant au groupe VAG qui possède également… Ducati. 

Chez Honda, voir rouler un de leur pilote officiel pour les prochaines 8 Heures de Suzuka dans une aussi magnifique que voyante Huracan LP 610-4 rouge (mise à disposition de l’Australien durant quelques jours) doit certainement faire grincer des dents.

Accueilli à bras ouverts par Stephan Winkelman, président et PDG de Lamborghini, Casey Stoner, lui, est ravi de ses vacances: « Cette journée a été incroyableVoir comment ils construisent ces voitures et les conduire, est quelque chose que je voulais faire depuis que je suis enfant.  Dans le passé, j’ai connu de nombreuses entreprises italiennes, et je sais combien les efforts et la passion sont présents à chaque instant de leur travail, de la conception à la production. Cette visite m’a donné un point de vue supplémentaire sur Lamborghini et la valeur de cette marque. »

Un point de vue partagé avec Andrea Iannone, grand admirateur et heureux propriétaire de Lamborghini.

Gageons que chez Honda, on sourit… jaune.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de