Aleix Espargaro : "mon plus grand rival sera mon propre équipier, Randy de Puniet"



Aleix Espargaro n’est pas un inconnu du MotoGP puisqu’il y a déjà disputé une saison sur la Ducati de l’équipe Pramac.

C’est donc un retour pour lui, mais dans des conditions bien différentes puisqu’il sera sur la CRT du team Aspar.

Si le courant passe bien avec randy de Puniet, l’espagnol sait aussi très bien que Randy de Puniet, son équipier, sera son meilleur ennemi.    

« On dit toujours que votre premier ennemi est votre équipier, et dans ce cas-ci, encore plus ! Randy est un pilote très expérimenté et très très rapide. Mais bon, je l’aime bien, lors du test à Valence, nous avons beaucoup parlé et nous sommes aidés. La chose importante est d’arriver à ce que notre moto soit la meilleure des CRT. Il s’agit d’une année où nous devrons acquérir de l’expérience et développer la moto et je pense qu’ensemble nous pouvons faire du bon travail ».

Si sa CRT ne lui permettra pas de se battre avec les motos usines, Espargaro se montre tout de même confiant quant au potentiel de sa machine. 

Je vois cette moto comme une Superbike améliorée. La logique est que les temps se situent entre ceux d’une Superbike et ceux d’une MotoGP. Un peu meilleur que ceux de la première, un peu inférieure à ceux de la seconde. En termes de puissance, je pense que nous devons encore nous améliorer un peu. Mais je pense que nous ne sommes pas loin. En ce qui concerne l’électronique, le concept CRT est légèrement à une machine de MotoGP inférieur (Pour rappel, Dall’Igna, le patron du reparto corse d’Aprilia a déclaré que la centrale sur l’ART coûtait 5000 euros…à ce prix là, vous devriez pouvoir acheter les autocollants de celle de la Honda RC213V), moins complexe, avec une télémétrie beaucoup moins développée, mais il est clair que ça fonctionne bien et nous devons l’utiliser.

Aleix a confiance dans le potentiel de sa machine et son objectif sera, ni plus ni moins, d’être le premier pilote CRT. Cependant, des pilotes comme de Puniet et Edwards ne risquent pas de lui faciliter la vie !  

« Non c’est certain, Pasini non plus d’ailleurs ! Il n’a pas d’expérience dans la catégorie, mais il est très rapide … Je pense que ça va être amusant. Nous devons oublier de vouloir nous battre avec les MotoGP – mais nous devons essayer d’en être le plus proche proche, car alors tout sera plus compétitif, mais nous devons d’abord nous concentrer sur le fait d’essayer de battre toutes les CRT. Comme je le disais, je pense que l’Aprilia sera la plus forte au début, donc de Puniet est mon plus grand rival. Nous allons essayer de nous battre pour essayer de gagner, je serais très heureux si je pouvais être le premier des pilotes CRT ».

Stay tuned !

Source : as.com

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires