Catalogne, Marquez : « je ne roule pas pour la 3ème ou 4ème place, je roule pour gagner ! »



Au moment d’écrire notre chronique du Grand Prix de Catalogne (lire ici), nous avions envisagé le cas de Marc Marquez en nous demandant si ce rendez-vous n’était pas déjà son ultime chance de pouvoir encore prétendre à la couronne mondiale.

Nous nous posions la question de savoir si ce qui manquait le plus au Champion du Monde en titre n’était pas la capacité à savoir attendre des jours meilleurs et à ne pas dépasser les limites imposées par sa machine.

En Catalogne, il nous a démontré qu’il n’était visiblement pas de notre avis puisque dès le troisième tour, il partait à la faute en tentant de suivre Jorge Lorenzo.

Est ce que cette nouvelle déconvenue va lui servir de leçon? Visiblement non!

« Je ne changerai pas de mentalité en raison de ce qui est arrivé aujourd’hui et maintenant, je n’ai plus rien à perdre. Je ne suis pas un de ces pilotes qui partent pour prendre la troisième ou quatrième place, je pars pour gagner. Les erreurs découlent de nos problèmes, et une chose est de tomber quand vous vous battez pour le podium une autre est de tomber quand vous vous battez pour la 6e place.

L’objectif était de finir la course mais je me sentais bien, plus proche des Yamaha. Nous avons réussi à faire un pas en avant, mais le problème en entrée de virage était encore là. Quand ça arrive lors des tests je peux rattraper la situation en élargissant la trajectoire, mais là, j’étais trop proche de Lorenzo et je me suis jeté à l’extérieur de la trajectoire. Au moins je ne l’ai pas touché. J’ai voulais repartir, mais le levier de vitesse était cassé.

Travailler encore et encore, voilà probablement l’unique possibilité de revoir Marquez aux avant-postes.

« Je suis désolé de ne pas avoir récompensé l’équipe par un bon résultat. Ici, comme au Mugello, ils ont travaillé très dur, jusque tard dans la nuit. Nous devons continuer comme ça et le test de demain sera très important. Le premier objectif est de regagner la confiance avec la moto, une fois que ce sera fait, je pourrai gagner.

Arriver à 20 secondes … c’est un monde! Le championnat est difficile, maintenant, ils sont très loin, même si il n’y a rien d’impossible. Il faut travailler dur et arriver au niveau de la M1 ».

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de