Catalunya : l'incontournable Mister Smith !



Course après course, Bradley Smith conforte une certaine forme d’assurance, voire de sérénité.  Alors que, l’année dernière, le pilote Monster Yamaha Tech3 savait être lucide et se remettre en cause pour mériter sa place dans le team français, cette année, ses résultats parlent pour lui; premier pilote non-officiel, à un point de Marc Marquez!

Si l’on regarde plus en détail, on relève les places de 8, 6, 6, 8, 6, 5 et 5; plutôt plus qu’honorable, avec 6 motos d’usine en tête de grille!

En catalogne, le numéro 38 a à nouveau fait une belle course, figurant grosso-modo du quatrième au dernier tour en 5ème position. Certes, après un très beau départ à la suite duquel il a très brièvement figuré en seconde position, il a dû s’incliner devant Andrea Dovizioso et Marc Marquez, puis Pol Espargaro et Valentino Rossi, et enfin  Aleix Espargaro, Dani Pedrosa et Andrea Iannone.
Mais, contrairement à plus de la moitié d’entre eux, il a su rester sur ses roues pour rallier le drapeau à damiers dans le Top5!

Le lendemain matin, avant que la pluie n’inonde le circuit, Bradley Smith a réalisé le meilleur temps des essais post-Barcelone.

Sans préjuger de ce que sera son avenir au sein de la famille Yamaha, le pilote britannique semble pour le moment parfaitement y remplir son contrat!

Bradley Smith (course, 5ème): « La cinquième place est un résultat fantastique pour nous, après ce qui était un week-end délicat! L’équipe a fait un superbe travail et nous avons travaillé sans arrêt chaque jour pour essayer de trouver les réglages que nous pourrions utiliser pour la course. Finalement, nous avons fait un grand pas pour les réglages du train avant de la moto, juste à temps pour le GP, mais peut-être était-ce très conservateur et m’a un peu gêné en termes de performance. Pourtant, il en a résulté que j’avais beaucoup de feeling dans l’avant, ce qui a abouti à ce que je sache qi l’avant allait partir ou pas, et ceci était utile puisque nous avons vu que quelques pilotes ont perdu l’avant. Cependant, bien que cela ait pu un peu me limiter, j’ai toujours réussi à m’y adapter durant les trois premiers tours et, ensuite, j’ai pris mon rythme. En toute honnêteté, l’allure était lente mais c’était le mieux que je pouvais faire et, à la fin, la régularité est la clé, puisque ce résultat était super pour le championnat. Maintenant, je suis juste un point derrière Marc et j’ai 21 points d’avance sur Cal pour la bataille des motos satellites, ce qui est solide, de mon point de vue. Demain, nous avons un test qui sera intéressant pour nous, et nous chercherons à régler les problèmes qui nous ont affectés lors des deux dernières courses, qui ont été tout à fait semblables. Donc pas de repos pour moi et, demain, je prévoie de travailler dur avec l’équipe pour améliorer la moto pour Assen et les autres courses à venir cette année. « 

Bradley Smith (essais post-GP, 1er): « Aujourd’hui, le test était vraiment intéressant pour nous et je suis content du résultat. Avec 18 tours, c’était très court mais je savais que je devais prendre la piste tôt car nous étions prévenus que la pluie allait arriver durant l’après-midi. Au total, j’ai effectué quatre runs et nous avons pu analyser des réglages différents des suspensions avant pour nous procurer plus de feeling et de stabilité. Les trois solutions se sont avérées positives, ce qui signifie que nous avons une bonne base pour le futur. Comme nous n’avions pas prévu un test très long, nous avons pu en réaliser 90%. Nous devions faire cinq ou six runs et j’ai pu en faire quatre, soit l’essentiel. Le chrono était bon, en prenant en compte une piste plus froide ce matin, et je suis heureux que nos ayons pu faire un pas en avant tout en étant impatient d’être au Motul TT Assen la semaine prochaine. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de