La chance boude Alexis Masbou en Catalogne



Le Grand Prix de Catalogne est un rendez-vous important pour Alexis Masbou puisqu’il y évolue presqu’à la maison.

Pourtant, sur ce circuit qu’il apprécie, les choses n’auront pas été simples tout au long d’un weekend où la chance avait visiblement décidé de lui tourner le dos.

Après des séances d’essais libres qu’il clôturait en douzième position, le Français ne trouvait pas la clé lors des qualifications et se voyait contraint de s’élancer de la vingt-troisième position sur la grille de départ.

Il demeurait toutefois confiant quant à ses possibilités de remonter et de briguer une place dans le top10.

C’était toutefois sans compter sur un problème mécanique qui l’obligeait à prendre le départ depuis la voie des stands. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, le feu restait au rouge de longues secondes et c’est donc avec un écart de près de dix secondes sur les derniers qu’il bouclait son premier tour.

La suite est une succession de tours réguliers, rapides et utiles pour les prochaines courses mais malheureusement, sans point à la clé.     

« Nous avons vécu un weekend compliqué pourtant, même si on pouvait parfois sembler loin au classement, nous étions dans le top 15 à l’issue des essais libres. En qualification, la séance s’est moins bien goupillée et je n’ai pas réussi à retrouver les sensations que j’avais lors des sessions libres. On pensait pouvoir se qualifier dans le top 10 mais dans des conditions plus chaudes, je n’ai pas réussi à trouver le bon tour. J’ai roulé une demie seconde moins vite et je me suis retrouvé loin sur la grille. Et puis dimanche, la moto a calé sur la grille, m’obligeant à m’élancer depuis la voie des stands. Ce n’est déjà pas facile de réaliser une bonne course en partant de la pitlane mais en plus, comme si ça ne suffisait pas, le feu restait bloqué au rouge pendant de longues secondes. J’ai donc dû partir bien après les autres. J’avais dix secondes de retard au premier tour sur le dernier donc il n’y avait pas grand-chose à espérer. J’ai essayé de me concentrer et de travailler au maximum sur mon pilotage pour réussir une course régulière. Mes chronos étaient intéressants et m’auraient permis de me classer dans le top10. Malheureusement, j’échoue à moins de six secondes des points. Je suis évidemment déçu parce qu’une fois de plus, on pouvait marquer de bons points mais la mécanique n’a pas joué en notre faveur ».

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments