CEV, Moto3 Junior, Catalunya : Martin Vanhaeren et Enzo Boulom marquent des points



Une semaine après le paddock des Grand-Prix, c’est celui du FIM CEV Repsol qui s’installait sur le circuit de Barcelona-Catalunya. A cette occasion, la catégorie Moto3 Junior avait le droit à deux courses.

C’est Joan Mir qui réalisait le meilleur chrono lors des qualifications, devant Aron Canet et un étonnant Khairul Idham Pawi. Côté francophone, ce n’était pas une journée réussie avec Enzo Boulom 24ème, Loris Cresson 29ème et Simon Danilo 30ème, les pilotes rencontrant des difficultés depuis les tests pour trouver des réglages appropriés. Seul Martin Vanhaeren sauvait la mise, avec sa treizième position.

La première course voyait une bataille à huit pour la victoire où Canet, Pawi et Mir semblaient un ton au-dessus. Malheureusement pour ce dernier, il rencontrait un souci dès le troisième tour, le contraignant à rentrer au box.  

C’est donc entre Canet et Pawi que la victoire se jouait, ces derniers réussissant toujours à garder une demi-seconde sur le groupe de furieux qui les suivait. C’était finalement Canet qui prenait l’avantage sur Pawi pour seulement 0.083s. Nicolo Bulega, protégé de Valentino Rossi, prenait la troisième place, suivi d’Albert Arenas, Lorenzo Dalla Porta et Bo Bendsneyder.

Après une course en solitaire, Martin Vanhaeren terminait neuvième devant Enzo Boulom quatorzième. Simon Danilo sauvait les meubles avec la dix-septième position, loin de ses ambitions, se battant dans le Top 10 au Mans. Loris Cresson ne terminait pas la course.

La seconde course permettait de retrouver les mêmes protagonistes aux avant-postes, avec cette fois Joan Mir bien décidé à contrer la malchance de la première course.

L’espagnol et sa machine bleue « Leopard Natural » menaient la course devant Aron Canet et Khairul Idham Pawi.

Cette fois, les trois pilotes de la première ligne parvenaient à s’échapper, laissant un groupe de six pilotes, à cinq secondes derrière eux. Parmi les poursuivants on trouvait notament Bulega, Arenas, Yamada, Dalla Porta ou encore Bendsneyder.

C’est finalement Mir qui négociait au mieux le dernier tour, 0.072s devant Canet, alors que Pawi lâchait quelques dixièmes à trois tours du dénouement, assurant la troisième place. Bulega gagnait la bataille des poursuivants devant Arenas et Yamada.

Martin Vanhaeren prenait une belle onzième place et confirmait sa belle progression, se rapprochant des pilotes de pointe. Week-end à oublier pour les pilotes du RBA Racing Team, Simon Danilo et Loris Cresson, terminant vingt-cinquième et vingt-sixième sous les yeux d’Aleix Espargaro. Enzo Boulom abandonnait la course après huit tours.

Régulier, c’est Aron Canet qui mène le championnat avec 90 points devant le Malaisien Khairul Idham Pawi et ses 55 points. Nicolo Bulega est troisième du classement général avec 55 points devant Joan Mir (50) et Bo Bendsneyder (48). Martin Vanhaeren est onzième avec dix-neuf points, Simon Danilo quinzième (7), Enzo Boulom vingtième (6). 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de