GP de France : Simoncelli partira à la recherche d’un résultat référence



Avec une quatrième place au Qatar suivie de deux abandons, Marco Simoncelli n’occupe évidemment pas la place qu’il espérait être la sienne à cette époque de l’année.

Auteur d’excellents essais hivernaux , le pilote italien, qui vient encore de confirmer sa pointe de vitesse lors des essais officiels qui se sont tenus à Estoril au lendemain du Grand Prix du Portugal, ne parvient donc pas à tirer profit de ses bonnes performances en qualification.

On sent doucement une certaine nervosité dans le chef du pilote Gresini, ce qui n’est pas vraiment rassurant car, sur deux roues avoir le sang trop chaud et le cerveau en ébullition n’est pas souvent synonyme de performance. Il suffit de poser la question à Max Biaggi.

Super Sic a un potentiel énorme et une volonté immense mais c’est certainement de sa faculté de canaliser ses émotions que dépendra son résultat ici au Mans. Il a besoin d’un bon résultat et il en a besoin maintenant.

Marco Simoncelli : « Le test d’Estoril, qui a suivi la course, m’a servi pour oublier en partie le résultat de dimanche et me rendre au Mans avec un autre esprit. Aujourd’hui je suis rechargé et je désire pouvoir me racheter de la course portugaise. Le test de Lundi a été utile et important en vue de ce quatrième rendez-vous de la saison. Je suis toujours plus convaincu de pouvoir me battre avec les meilleurs et de pouvoir obtenir un résultat de prestige et je donnerai le maximum pour y arriver. Evidemment, je chercherai à ne pas répéter l’erreur commise avec les pneus froids, après quatre virages seulement, parce que la seule chose positive a été celle de voir publiées de belles photos de mon vol dans les airs et obtenir peut-être, de la part des photographes qui ont réalisé le cliché, un agrandissement à conserver. Blague à part, je veux obtenir un bon résultat même si je n’aime pas particulièrement la piste française où j’ai malgré tout gagné, en 250, en 2009 et où je suis arrivé second en 2008. »

Simoncelli a donc un week-end pour se racheter et se remettre en selle après un début de saison difficile sur le plan sportif, mais également sur le plan relationnel avec le conflit qui l’oppose dorénavant à Jorge Lorenzo. Il semble qu’en France, la bagarre ne sera pas que sur la piste…Stay tuned !


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de