GP de France : Valentino Rossi sera à la recherche d’une bonne qualification



Nous en sommes au quatrième rendez-vous et en ce qui concerne Valentino Rossi, si on ne peut pas dire qu’il connaît le début de saison le plus enthousiasmant de sa carrière, en raison des circonstances, on peut tout de même estimer que le pilote Italien reste dans les temps par rapport aux échéances qu’il avait lui-même fixées.

Quelles sont ces circonstances ? Tout d’abord, la Ducati : historiquement, l’expérience nous a démontré que la Desmosedici, mis à part peut-être pour Stoner, en tout cas lors de sa première saison en rouge, n’est pas facile à dompter et Rossi semble ne pas échapper à cette tradition. Sa blessure ensuite : blessé à l’épaule depuis le début de saison 2010, il a roulé une saison entière avec son épaule endolorie, aggravant à chaque course, des tendons déjà sérieusement endommagés. La concurrence enfin : le niveau de la compétition s’est considérablement élevé et découvrir, blessé, une machine difficile à dompter, face à des adversaires sans pitié, c’est tout sauf une sinécure.

Voilà les raisons qui me laissent penser qu’au final, Valentino Rossi réalise un début de saison correct avec cette quatrième place au classement général. Le Mans sera donc une autre étape de la prise en main de la GP11, difficile, car ce n’est pas un circuit très favorable à la Ducati.

Valentino Rossi : « Le Mans est un tracé historique et j’ai toujours aimé me rendre dans de tels endroits avec de riches traditions de sport moteur, même si ce tracé « stop and go » est un peu particulier. L’atmosphère y est toujours agréable avec les tribunes remplies de fans aussi bien le samedi que le dimanche. La piste n’est pas particulièrement technique mais y maintenir un bon rythme n’est pas toujours aisé. A certains endroits, il faut freiner très fort pour entrer dans les virages et il est donc très important d’avoir une forte accélération en sortie. Nous verrons comment nous pourrons nous débrouiller avec ces caractéristiques. Nous sortons d’un test qui a confirmé que nous nous dirigeons dans la bonne direction et pourtant, nous sommes toujours dans la première phase. J’espère que nous pourrons trouver un bon set-up pour Le Mans, histoire de pouvoir être plus rapide en qualification. Nous travaillons tous très dur, et nous faisons des progrès, mais nous devons encore nous améliorer. »

Place donc à la course et à la recherche de performance pour un Valentino Rossi, visiblement en bien meilleure condition qu’en ce début de saison…Stay tuned !

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de