GP de France : Randy de Puniet à domicile



Pour le Français Randy de Puniet, ce quatrième rendez-vous de la saison est particulier puisque c’est au Mans que le MotoGP circus donnera sa représentation.

Le pilote Pramac pourra donc compter sur un public qui lui sera largement acquis pour tenter de placer de nouveau sa Ducati dans le top10.

Après un début de saison compliqué, qui l’a vu chuter aussi bien au Qatar qu’à Jerez, le Français a besoin de points pour quitter au plus vite l’avant-dernière place du classement général. On connaît l’étendue du potentiel du ducatiste, qui, lors des essais hivernaux a régulièrement réussi à placer sa Ducati en tête du peloton de Borgo Panigale. Il lui reste à espérer que ses problèmes physiques sont désormais derrière lui pour enfin pouvoir s’exprimer librement au guidon d’une GP11 pas toujours facile à dompter.

Randy de Puniet : «Je dois dire que j’étais très préoccupé par mon genou à la fin de la course d’Estoril. Quand je suis descendu de la moto j’ai pensé de suite au pire. Je pensais que les ligaments pouvaient avoir été touchés pendant la course, mais heureusement les visites médicales que j’ai faites ont exclu ce type de problème. J’aurais besoin de repos, mais je n’ai pas eu beaucoup de jours. Le problème était lié à la circulation du sang autour de la cicatrice après le retrait de la vis. Je suis serein et content de courir devant mes supporters, dans mon pays. Je n’ai malheureusement pas réussi à essayer la moto comme tous les autres à Estoril, mais j’espère avoir le même feeling avec la moto que celui que j’ai eu au Qatar et à jerez ».

Rendez-vous ce vendredi pour voir si le régional de l’étape sera en mesure d’offrir à son public la course dont il rêve…Stay tuned !


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de