Jeremy Burgess : « Valentino Rossi a enfin une moto qu’il peut piloter »



Demain, à Sepang, s’ouvriront les seconds tests de la saison pour les MotoGP. Si, chez Ducati, on est satisfait des premiers essais, on a aussi conscience du fait qu’il reste beaucoup de travail sur la GP12 de Rossi et Hayden.

Jeremy Burgess, le chef mécanicien de Valentino Rossi, ne dit pas l’inverse mais est évidemment satisfait d’avoir une moto que son protégé puisse piloter. En effet, pour mettre au point,  il faut savoir mettre la machine à la limite et en 2011, nous dirons que la limite était légèrement floue pour les pilotes Ducati !

Jeremy Burgess : « Nous tenons à combler un petit peu l’écart qui nous sépare de la tête et nous ne sommes pas si loin des Yamaha.

Il y aura des mises à jour de l’électronique mais je ne me mêle pas trop de ça, car il s’agit d’une société italienne qui emploie des Italiens, il est donc préférable que Valentino garde la ligne directe avec ce groupe.

Valentino est conscient de ce que nous avons développé chez Yamaha et de ce que nous avons ici. Maintenant, nous avons à notre disposition, une moto avec laquelle Valentino peut piloter de sorte que nous pouvons désormais travailler dans le domaine de la délivrance de la puissance et du contrôle de traction.

Chez Yamaha, la partie châssis a toujours été bonne, et nous avons toujours eu la latitude nécessaire pour travailler sur l’électronique de sorte qu’à partir de maintenant, je dirais que le moteur et gestion de sa puissance sont probablement les priorités ».

Stay tuned !

Source : MCN

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires