Les pneus MotoGP à Assen : entre froid et pluie…



Les conditions attendues pour ce Motul TT Assen sont loin d’être excellentes, avec des températures fraiches quasi certaines et des probabilités de piste mouillée s’étalant entre jeudi et samedi, jour de la course.

L’allocation de Bridgestone comporte donc un pneu slick avant Extra-Soft pour palier au froid, la gamme « normale » de slicks déclinée en version asymétrique « plus dur à droite », ainsi que des pneus pluie tendres comme option privilégiée.

Gommes slick Bridgestone:

Avant: Extra-soft (filet turquoise), Soft (filet blanc) & Medium (pas de filet)

Arrière: Soft (filet blanc), Medium (pas de filet) & Hard (filet rouge). Tous ces pneus sotn en version asymétriques, plus durs à droite.

Gommes pluie Bridgestone: Soft (Option principale) & Hard (Option alternative)

Au fil des ans la disposition du circuit d’Assen a changé significativement, avec un circuit actuel de 4.54 kilomètres présentant une variété de virages lents et rapides sur un revêtement offrant une adhérence relativement modeste. Bien qu’il présente beaucoup de sections rapides, Assen est un des circuits les moins sévères pour les pneus avant. Aussi, comme les températures à Assen sont généralement moins élevées qu’à d’autres manches, l’attribution de pneus slick avant contient la gomme la plus tendre de Bridgestone.

Cependant, les rapides virages à droite – en particulier de Mandeveen à Hoge Heide – engendrent des températures significatives sur le flanc droit du pneu arrière. En conséquence, un pneu arrière asymétrique, avec un côté droit un cran plus dur que le gauche, est fourni aux pilotes.

Shinji Aoki : « Le TT Assen est un événement qui peut rencontrer une vaste gamme de températures ambiantes et de piste, donc notre attribution de pneu à Assen doit être efficace dans une vaste gamme de conditions. Assen est un circuit rapide et technique qui exige des pneus asymétriques à cause des hautes charges soumises sur les flancs droits des pneus arrière. Sur ce circuit, les pneus doivent faire face à une vaste gamme de courbes, de très lentes, à des sections très rapides comme Ramshoek, donc le tracé exige les pneus qui offrent un très bon niveau de grip sur les flancs. Les premiers virages s’enchaînent les uns aux autres tout en se resserrant progressivement, et ceci exigent une bonne stabilité et de la résistance à la chaleur sur le flanc droit du pneu. »


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de