Assen, MotoGP, course : Partie de poker menteur aux Pays-Bas !



Nous assistons à Assen à un Grand Prix très important car il pourrait se révéler comme être un des tournants de cette saison 2015; en effet, soit il peut consacrer le retour de Marc Marquez au premier plan après quelques difficultés et erreurs de gestion, soit il peut renforcer le leadership, aux points et moral, de Valentino Rossi, soit, enfin, il peut voir le changement de leader au championnat si Jorge Lorenzo parvient une nouvelle fois à battre son coéquipier.

La pluie, grande arlésienne de ce weekend qui n’en est pas un pour la dernière fois cette année, ne semble pas prête à perturber le bon déroulement  de cette course, laissant les champions s’expliquer entre hommes.

A l’extinction des feux rouges,  avertissement de Valentino Rossi compris ou pas, les trois hommes de tête conservent leur position pendant que Jorge Lorenzo effectue un très bon départ, passant de la 8ème place à la 4ème position.

A la fin du premier tour, une chute collective au virage #16 implique Hector Barbera, Jack Miller et Nicky Hayden. Ce dernier pourra néanmoins repartir.

Peu à peu un trio composé de Valentino Rossi, Marc Marquez et Jorge Lorenzo s’échappe mais le pilote majorquin se fera progressivement décrocher,  laissant Rossi diriger la course devant un Marquez de plus en plus pressant.

Stefan Bradl chute sans gravité au virage #11 dans le 6ème tour.

Derrière Rossi et Marquez, puis Lorenzo isolé, le peloton est constitué de Iannone, Dovizioso, Aleix et Pol Espargaro, Crutchlow, Smith, Pedrosa qui a chuté lors du warm up, Petrucci et Vinales.

A la mi-course, Marc Marquez attend toujours calmement dans le sillage de Valentino Rossi, sans paraître être à la limite et sans faire ses « freinages sur le fil » désormais célèbres, comme un chat qui jouerait avec une souris…

A 10 tours du drapeau à damiers, Michael Laverty vient augmenter le nombre de chutes dans le virage #11.

Trois tours plus tard, Marc Marquez prend le commandement dans la chicane avant la ligne droite. Valentino Rossi reste au contact le tour suivant alors que, curieusement, le rythme en 1.35 semble indiquer qu’aucun des deux hommes n’est vraiment à son maximum…
Et, effectivement, le rythme s’accélère pour passer en 1.34.5 au tours suivant, puis 1.34.2 et 1.34.1 lors des deux boucles suivantes. On a alors vraiment l’impression que les deux hommes s’observent et se testent avant la bataille finale!

Celle-ci survient à 3 tours de la fin, alors que Valentino Rossi reprend le commandement sous les clameurs du public. Marc Marquez essaie de répliquer immédiatement mais se rate un peu en sortie de virage et concède une demi-seconde au pilote italien.

C’est alors que Valentino Rossi aligne son joker, en l’occurrence son meilleur tour en course en 1.33.673. Marc Marquez  refait son retard dans le dernier tour et place une attaque un peu suicide à la dernière chicane, attaque dont le contact propulse l’homme de Tavullia dans le bac à graviers avant de passer la ligne d’arrivée en tête!

Jorge Lorenzo termine 3ème en solitaire devant Andrea Iannone lui-même isolé, Pol Espargaro remportant la lutte qui a animé le peloton durant toute la course.

Loris Baz finit 1er Open, à la 15ème position, alors que Mike Di Meglio termine 18ème, très isolé.

Au championnat, Valentino Rossi possède maintenant un avantage de 10 points sur Lorenzo, 56 sur Andrea Iannone et 74 sur Marc Marquez.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de