A Assen, Johann Zarco a encore fait trembler la France



Samedi, à Assen, si la victoire de Rossi a été discutée suite à l’incident qui l’a opposé à Marquez, en revanche celle de Johann Zarco, en Moto2, n’a pas souffert la moindre contestation.

L’impression est que dans ce Championnat, le Français attaque quand il veut, comme il veut, où il veut et que lorsqu’il a décidé, rien ni personne ne peut s’y opposer.

Pour une première saison en Moto2, Aki Ajo frappe un grand coup ! Par son recrutement bien entendu mais aussi par le calme et la sérénité qu’il semble transmettre à Johann Zarco.

C’est en tout cas un duo qui avait déjà fait ses preuves en 125cc et qui, pour notre plus grand plaisir, continue à les faire en Moto2.   

 « Faire deux départs n’était pas un gros problème, parce que je suis capable de rester calme avant de sortir à nouveau. Mon premier départ n’a pas été bon et j’ai pensé que j’avais une seconde chance pour me rattraper, mais ça n’a pas vraiment marché comme ça. Je me suis répété que je devais rester calme et profiter de la course, parce que nous avions été bons lors des essais. Je me battais avec Tito Rabat au début de la course et il a montré qu’il était là et que la course ne serait pas facile. Je le suivais dans la dernière ligne droite et j’ai vu que j’avais un bon rythme et j’ai pensé que prendre la tête et essayer de m’échapper serait la meilleure solution pour gagner. Je l’ai passé et j’ai vu que j’avais réussi à prendre deux dixièmes, puis un autre, et j’ai continué à pousser pendant le dernier tour. C’est ma deuxième victoire consécutive et c’est génial. Je tiens à remercier l’équipe parce que je suis très à l’aise sur la moto et avec ça, je peux rouler très vite ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de