Assen : les courbes !



Les courbes concernant les pilotes montés sur le podium au TT Assen sont particulièrement intéressantes.

Celle de Jorge Lorenzo est assez claire; le pilote majorquin a essayé de suivre le rythme pendant 5 tours puis, ne disposant pas du pneu arrière à forte adhérence latérale, a fini par décrocher, faisant alors une course en solitaire seulement ponctuée par une erreur lors du 10ème tour.

Bien plus génératrices de questions sont les courbes de Valentino Rossi et Marc Marquez!

Durant les 10 premiers tours, Valentino Rossi mène la course et Marc Marquez le suit comme son ombre, apparemment « facile », comme nous l’avions remarqué dans notre compte-rendu écrit en direct.

Puis, sans doute en confiance, le pilote Yamaha durcit le rythme, histoire de voir ce qui se passe derrière… Mais derrière, ça suit toujours, et même plus vite, comme au 16ème tour, où Marc Marquez réalise un impressionnant 1.33.665, soit son deuxième meilleur temps en course.

Du coup, lors de la boucle suivante, Valentino Rossi arrête son effort et rend alors soudainement plus d’une seconde(en 1.35) pour inciter Marc Marquez à le passer. Mais de dernier refuse, et reste toujours dans le sillage de la Yamaha.
Le rythme se rétablit alors autour des 1.34.5 pendant deux tours avant que l’on ne passe le panneau « BRK », c’est à dire Brakes (freins), au Dottore; exactement 6 secondes plus tard, Marc Marquez passe Valentino Rossi en bout de ligne droite.

Interrogé sur la signification de ce panneau, Valentino Rossi, légèrement agacé qu’on lui pose sans cesse la même question, n’en restera pas moins évasif: « quelque chose concernant les freins que je ne dois pas oublier »
Alex Hoffman et les commentateurs allemands lient apparemment ce panneau à une modification de réglage de frein-moteur pour préserver les pneus en fin de course.

Après le tour du dépassement, forcément plus lent, le rythme accélère à nouveau et cette fois, c’est Valentino Rossi qui suit Marc Marquez comme son ombre.

A deux tours de la fin, le nonuple champion du monde place même une attaque et s’empare à nouveau du commandement en parvenant même à creuser un léger écart pendant que Marc Marquez perd du temps en sortant trop large de la dernière chicane.

Voulant profiter de ce petit coup de pouce du ciel, Valentino Rossi donne tout ce qu’il peut et réalise de façon incroyable son meilleur tour en course lors de l’avant-dernier tour.

La suite, vous la connaissez; malgré ce rythme effréné, Marc Marquez parvient à revenir au contact de l’Italien dans le dernier tour.  Sans jeu de mots…

Nous avons incontestablement assisté au jeu du chat et de la souris à Assen.
La première partie de la course laissait penser que le chat s’appelait Marc Marquez.
Il n’en était rien…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de