Poncharal : « Zarco, Lowes et Rabat sont très forts mais j’ai besoin de résultats maintenant »



Alors qu’on franchira le cap de la moitié de saison cette semaine au Sachsenring, Hervé Poncharal, le team manager de Tech3, a évoqué l’avenir de son écurie avec nos confrères de crashnet.

Et s’il était dubitatif quant aux performances de Smith en 2014 et d’Espargaro début 2015, le moins que l’on puisse dire c’est qu’actuellement, c’est avec eux qu’il aimerait poursuivre l’aventure.

Pourtant, derrière, avec Zarco, Lowes et Rabat, il semblerait que le potentiel soit là.

Il a donc expliqué pourquoi ces trois pilotes ne constituaient pas un choix de premier ordre dans son cas et, insistons sur ce fait, dans son cas uniquement.

« Si vous me l’aviez demandé il y a trois mois, je vous aurais dit qu’il était presqu’impossible de conserver les mêmes pilotes parce que nous sommes dans le monde du sport, mais aussi dans le monde – pas du show-business – mais du divertissement, un monde où il faut créer un certain buzz pour attirer l’attention des médias.

Si vous travaillez 4 ans avec Bradley, 3 avec Pol, surtout quand on sait que les factory Honda, Yamaha, Ducati et Suzuki ne changeront pas de line-up, pour le personnel et les fans, c’est un peu ennuyeux. C’est pourquoi je vous aurais dit «pas question» !

Pourtant aujourd’hui, je dois vous dire que si je devais décider maintenant, je garderais les deux mêmes pilotes. Bradley s’améliore à chaque course et je suis sûr que Pol sera fort dans un avenir proche. Si je peux, j’aimerais garder les deux.

De toute évidence, en Moto2, les trois meilleurs pilotes du moment  – Tito Rabat, Sam Lowes et Johann Zarco – ont le profil pour débarquer en MotoGP. Je pense que ces trois gars-là sont plus que qualifiés pour passer à la catégorie reine.

Mais, pour être tout à fait honnête, si je devais décider maintenant, j’aimerais garder mes deux pilotes parce que si c’est certain que ces trois-là iront vite sur une MotoGP, c’est aussi certain qu’ils leur faudra un temps d’adaptation.

Nos pilotes ont le même âge qu’eux, ou un peu plus jeune et ils ont déjà de l’expérience. Je veux et j’ai besoin de gars qui peuvent donner des résultats maintenant. Pas dans deux ou trois ans. Ils ont encore de la place pour l’amélioration, mais ils ont déjà un très bon niveau. Alors, pourquoi changer? Bradley s’améliore à chaque course et je suis sûr que Pol sera fort dans un avenir proche. Si je peux, je voudrais garder les deux d’entre eux ».

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de