Pol Espargaro, entre le Sachsenring et Suzuka…



Commencer un week-end de Grand Prix par une grosse chute n’est jamais excellent, aussi bien sur le plan de la confiance que du matériel. C’est pourtant ce qui est arrivé à Pol Espargaro à l’entame de cette manche germanique en perdant le contrôle de sa M1 dans le redouté 11ème virage.

13ème à l’issue de la première journée, le pilote Monster Yamaha Tech3 parvenait néanmoins à se qualifier en 8ème position, juste devant son coéquipier.

Après une première partie de course assez difficile, Pol Espargaro passant de la 8ème position à la 12ème au 11ème tour, l’homme de Granollers est parvenu à trouver les ressources nécessaires pour effectuer une belle remonté et retrouver sa position de départ lors de la seconde moitié de la course.

Un réel effort physique et mental qui lui servira sans doute lors des 8 Heures de Suzuka, où les pilotes Monster Yamaha Tech3 jouissent d’une notoriété de stars, au même titre que Casey Stoner.

Pol Espargaro: « Être 8ème aujourd’hui préserve l’essentiel, après un début délicat de week-end vendredi. J’étais confiant pour la course puisque nous avions trouvé hier une solution à nos problèmes, ainsi qu’un bon réglage pour ma M1. En FP4, j’ai pu rouler régulièrement en 1’22, ce qui aurait été très positif lors du sprint d’aujourd’hui. Pourtant, aussitôt après avoir commencé le GP, je me suis rendu compte que quelque chose n’allait pas parfaitement. Je manquais d’adhérence sur l’arrière et il était impossible de prendre les virages. J’ai dû me battre avec la moto pendant la totalité des 30 tours en utilisant mes jambes pour faire tourner la moto. A aucun moment, je ne me suis senti à l’aise. Cependant, j’ai essayé de faire du mieux que je pouvais  et j’ai forcé autant que possible pour passer le groupe devant moi. Bien sûr, ceci est loin de là où nous devons être, donc nous allons maintenant analyser les données pour nous assurer que ceci n’arrivera pas à nouveau. Donc, je quitte l’Allemagne avec un goût amer dans la bouche pour l’été, été qui dans mon cas ne va pas être du repos, mais je suis très enthousiasmé pour voler directement vers Suzuka pour le second test des 8 Heures des Suzuka, course qui aura lieu dans deux semaines. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de